Dernière mise à jour le juillet 5, 2022
Clair | Sombre

La Nik Collection est accessible aux utilisateurs de DxO PhotoLab en tant qu’ensemble d’applications externes, via un bouton dédié présent dans l’explorateur d’images, aussi bien dans l’onglet Photothèque que l’onglet Personnaliser.

DxO PhotoLab

Réglages

La première chose à faire est de paramétrer le type de fichier que vous allez transférer à l’un des logiciels plug-ins de la Nik Collection :

  1. En bas à droite, dans la barre d’outils de l’explorateur d’images de DxO PhotoLab, cliquez sur le bouton Nik Collection.
  2. Dans le Plugin Selector, cliquez sur Réglages.
  3. Dans la section Traiter en, choisissez le format de fichier :
    •  Action : permet de choisir entre format TIFF et JPEG.
    • Qualité (pour le format TIFF) : choisissez entre 16 bits, 8 bits ou 8 bits avec compression (profondeur par canal, R, V et B).
    •  Qualité (pour le format JPEG) : le curseur permet de régler le niveau de compression.
  4. Dans la section Redimensionner, vous déterminerez les caractéristiques physiques des images qui seront traitées dans la Nik Collection :
    •  Résolution : réglée à 72 ppi (points par pouce) par défaut, cette option n’a pas d’influence sur les caractéristiques de l’image tant que vous ne précisez pas une dimension physique (modifier cette valeur active automatiquement les options de redimensionnement). En effet, si un labo ou un imprimeur vous demande 240 ou 300 ppi, vous devrez également redimensionner l’image (par exemple, un tirage 50×75 cm à 300 ppi).
    • Redimensionner l’image : cliquez la case pour activer manuellement les options de redimensionnement (activation automatique en cas de changement de résolution).
    •  Dimension maxi : permet d’établir la dimension du côté large de l’image en pixels (px) pour les images destinées à une diffusion électronique (web), ou les dimensions physiques du côté large de l’image en centimètres ou en pouces pour les images destinées à l’impression.
    • Interpolation : permet d’employer des algorithmes dans le cas d’agrandissement physique de l’image, avec les algorithmes Bicubique (choix par défaut), Bicubique plus net ou Bilinéaire).
  5. La section Filigrane vous permet d’incruster un filigrane texte et/ou graphique créé dans DxO PhotoLab. Néanmoins, à ce stade, nous vous conseillons d’appliquer un filigrane uniquement après avoir traité l’image dans la Nik Collection.
  6. Dans la section Avancé, vous pouvez attribuer un espace ou un profil colorimétrique dans le menu Profil ICC :
    •  Original : choix par défaut, conserve le profil d’origine de l’image transférée de DxO PhotoLab à la Nik Collection, et retour.
    • sRGB : sélectionnez cet espace pour un usage généraliste (web, impression jet d’encre, minilab).
    • Adobe 1998 : sélectionnez cet espace pour un tirage chez un imprimeur.
    • Choisir un profil : permet de chercher et d’attribuer un profil ICC stocké dans votre système d’exploitation (s’ajoute au menu).
    • Effacer le menu : efface les profils ajoutés.

Réglages conseillés

D’une manière générale, lors du traitement d’images dans la Nik Collection, conservez un flux de qualité maximale. Vous pourrez modifier vos fichiers après coup, selon leur usage, lors de la phase d’exportation avec DxO PhotoLab.

Pour un flux de travail de qualité maximale, notamment si vous envisagez de faire de faire d’autres traitements et retouches par la suite, ou de fournir des documents de qualité optimale :

Pour un flux de travail de qualité maximale, mais sans envisager de traitement par la suite :

Pour un flux de travail standard, sans envisager de traitement par la suite, pour une diffusion sur Facebook, ou un envoi par email :

Flux de travail standard

Le flux de travail depuis DxO PhotoLab est très simple :

  1. Traitez votre image originale dans DxO PhotoLab (corrections automatiques, balance des blancs, tonalité, bruit, etc.).
  2. Si vous souhaitez envoyer un lot d’images dans la Nik Collection, que ça soit un traitement par lots (tous plug-ins) ou une fusion HDR (HDR Efex Pro 2), veillez à ce qu’elles soient toutes sélectionnées dans l’Explorateur d’images.
  3. Cliquez sur le bouton Nik Collection.
  4. Dans le Plugin Selector, cliquez sur le bouton du plug-in souhaité.
  5. Le plug-in s’ouvre.
  6. Traitez votre image dans le plug-in.
  7. Une fois terminé, cliquez sur Enregistrer ou Enregistrer tout s’il y a plusieurs images (ou Applique… pour Silver Efex Pro 3 et Viveza 3) en bas à droite.
  8. Votre image traitée revient dans DxO PhotoLab.
    • Si vous partez d’un dossier, l’image de retour de la Nik Collection apparaîtra à côté de l’original, avec le même nom, auquel est ajouté le suffixe _Nik, l’extension dépendant du format de fichier choisi dans les réglages.
    • Si vous partez d’un projet, l’image de retour de la Nik Collection ne sera pas directement visible, n’étant pas assignée automatiquement à ce projet. Pour voir à la fois l’original et l’image traitée dans la Nik Collection, cliquez droit sur l’original puis sélectionnez Afficher le dossier de l’image.
Sélection d’un plug-in de la Nik Collection à partir de DxO PhotoLab.
Traitement dans la Nik Collection (Analog Efex Pro 3).
Image Gilles Theophile
Retour dans DxO PhotoLab de l’image traitée.

* Dans un flux de travail standard , le traitement de l »image de retour de la NikCollection ne peut plus être modifié. Si vous souhaitez profiter de cette possibilité à part de DxO PhotoLab, consultez la page Flux de travail non-destructif (uniquement à partir de NikCollection 3).

Adobe Lightroom Classic

La Nik Collection est l’un des tous premiers éditeurs externes rendus disponibles pour le programme de flux de travail d’Adobe. Attention, celle-ci n’est compatible qu’avec Lightroom Classic, la variante « cloud », Lightroom (ex Lightroom CC) n’ayant pas, à ce jour, d’interface pour les logiciels plug-ins.

Préférences d’édition externe

 Pour modifier les réglages par défaut après installation de la Nik Collection ou pour paramétrer à votre guise les fichiers qui seront transférés dans la Nik Collection :

  1. Ouvrez les Préférences de Lightroom Classic (PC : menu Édition, Mac : menu Lightroom Classic).
  2. Allez dans l’onglet Édition externe.
  3. Dans la section Éditeur externe supplémentaire, sélectionnez l’un des plug-ins de la Nik Collection dans la liste Paramètre prédéfini.
  4. Faites votre choix dans les réglages suivants :
    • Format de fichier : choisissez entre TIFF, PSD ou JPEG .
    •  Espace colorimétrique : choisissez entre Prophoto RVB, Adobe RVB (1998), Écran P3 ou sRVB.
    •  Profondeur : sélectionnez la profondeur par canal R, V et B, soit 16 bits (TIFF et PSD), soit 8 bits (TIFF, PSD et JPEG).
    •  Résolution : 240 (laisser tel quel).
    •  Compression : disponible pour le format TIFF uniquement, méthodes LZW ou ZIP permettant de gagner en espace disque.
  5. Dans le menu Paramètre prédéfini (voir étape 1), le nom du plug-in est suivi de : (modifié). Allez tout en bas et sélectionnez Mettre à jour le paramètre prédéfini.
  6. Pour les autres plug-ins, reprenez les étapes 1 à 6*.
  7. Dans la section Empiler avec l’original, cochez la case, ce qui permettra de rapatrier l’image traitée dans la NikCollection avec l’original, sous forme d’une pile présentée déployée.
  8. Si vous le souhaitez, vous pouvez créer votre propre suffixe dans la section Modifier en externe la dénomination du fichier. Sinon, c’est le suffixe _Modifier qui sera ajouté au nom du fichier original, pour former le nom du fichier traité dans la NikCollection.
  9. Quittez les Préférences (pas de redémarrage requis).

Notez que vous pouvez laisser les Préférences d’édition externe telles quelles, et paramétrer les fichiers dans la boîte de dialogue qui apparaît au moment du transfert de Lightroom Classic à l’un des logiciels plug-ins de la Nik Collection (voir paragraphe Flux de travail standard, ci-après).

Réglages conseillés

Pour un flux de travail de qualité maximale, notamment si vous envisagez de faire d’autres traitements et retouches par la suite, ou de fournir des documents de qualité optimale :

Pour un flux de travail standard, sans envisager de traitement par la suite, pour une diffusion sur Facebook, ou un envoi par email :

D’une manière générale, lors du traitement d’images dans la Nik Collection, conservez un flux de qualité maximale. Vous pourrez modifier vos fichiers après coup, selon leur usage, lors de la phase d’exportation avec Lightroom Classic.

Flux de travail standard avec Lightroom

Le pas à pas proposé ici concerne les échanges entre Lightroom Classic et tous les logiciels plug-ins de la Nik Collection, à l’exception de HDR Efex Pro 2 (voir paragraphe suivant).

À partir d’un fichier Raw

Le flux de travail avec les fichiers Raw, ainsi que les DNG générés par les appareils photo exige donc la création d’un fichier TIFF, PSD ou JPEG, selon les rélgages dans les préférences d’édition externe de Lightroom Classic, ce qui implique une sortie du flux Raw :

  1. Effectuez les corrections de base sur vos originaux.
  2. Dans un dossier ou une collection, sélectionnez une ou plusieurs images.
  3. Cliquez-droit et, dans les menus en cascade, choisissez Modifier dans puis sélectionnez le plug-in souhaité.
  4. Dans la boîte de dialogue Retoucher la photo/les photos avec :
    • Seule l’option Modifier une copie avec les corrections Lightroom est disponible. Dans ce cas, Lightroom Classic va générer un fichier selon les options dans les Préférences d’édition externe, sur lequel il va appliquer toutes less corrections faites au préalable.
    • En déployant la flèche Option de copie des fichiers, vous pouvez modifier vos préférences d’édition externe.
  5. Cliquez sur Modifier.
  6. Les images s’ouvent dans le plug-in sélectionné.
  7. Traitez vos images.
  8. Cliquez sur Enregistrer ou Enregistrer tout s’il y a plusieurs images (ou Applique… pour Silver Efex Pro 3 et Viveza 3) en bas à droite, le plug-in se referme, vos images reviennent dans Lightroom Classic, empilées avec leurs originaux, dans le dossier ou la collection de départ, avec le nom du fichier suivi du suffixe établi dans les Préférences d’édition externe.
Sélection de l’éditeur externe dans Lightroom Classic.
Options d’édition externe
Traitement de l’image dans l’éditeur externe sélectionné (Préréglage 25e Anniversaire – Hint of Blue, Silver Efex Pro 3).
Image Gilles Theophile
Retour dans Lightroom Classic

À partir d’un fichier TIFF, PSD ou JPEG

Plusieurs scénarios sont possibles ici, vos fichiers TIFF, PSD ou JPEG pouvant provenir d’autres sources et n’ayant pas encore été traitées dans la Nik Collection, à moins qu’il s’agisse de fichiers que vous y avez déjà traités :

  1. Dans un dossier ou une collection, sélectionnez une ou plusieurs images.
  2. Cliquez-droit et, dans les menus en cascade, choisissez Modifier dans puis sélectionnez le plug-in souhaité.
  3. Dans la boîte de dialogue Retoucher la photo/les photos avec, sélectionnez l’une des options suivantes :
    • Modifier une copie avec les corrections Lightroom : une copie du ou des fichiers sélectionnés va être créée (et si vous avez corrigé ces fichiers dans Lightroom, les corrections seront appliquées à la ou aux copies).
    •  Modifier une copie : la copie qui va être créée ne comportera pas les éventuelles corrections faites dans Lightroom Classic.
    •  Modifier l’original : transfère le ou les fichiers sélectionnés tels quels, sans en créer une copie.
    •  En déployant la flèche Option de copie des fichiers, vous pouvez modifier vos préférences d’édition externe (sauf si vous modifiez l’original).
  4. Cliquez sur Modifier.
  5. Les images s’ouvent dans le plug-in sélectionné.
  6. Traitez vos images.
  7. Cliquez sur Enregistrer ou Enregistrer tout s’il y a plusieurs images (ou Applique… pour Silver Efex Pro 3 et Viveza 3) en bas à droite, le plug-in se referme, vos images reviennent dans Lightroom Classic, empilées avec leurs originaux, dans le dossier ou la collection de départ, avec le nom du fichier suivi du suffixe établi dans les Préférences d’édition externe.

Smart Copy/Paste

Le mode Smart Copy/Paste est un excellent moyen d’accélérer le flux de travail grâce à la possibilité d’appliquer les dernières corrections effectuées dans la Nik Collection sur un lot d’images prêtes à être exportées par Lightroom Classic. Vous disposez de deux scénarios : le copier/coller de paramètres au sein de Lightroom Classic, et le copier/coller par l’intermédiaire du menu Exporter.

Scénario 1 : copier/coller des paramètres sur des images restant dans Lightroom Classic

 Traiter l’image et copier les paramètres :

  1. Dans Lightroom Classic, sélectionnez une photo et traitez-la dans l’un des plug-ins de la Nik Collection.
  2. Une fois l’image traitée de retour dans Lightroom Classic, cliquez-droit dessus (attention, faites-le bien sur l’image TIFF ou sur le JPEG revenant du plug-in, et pas sur le fichier Raw original).
  3. Dans le menu contextuel, allez dans Exporter > Nik Collection puis sélectionnez Copier et appliquer.
  4. Dans la boîte de dialogue, cliquez sur le bouton Copier qui correspond au plug-in utilisé.
  5. La boîte de dialogue indique le nom du fichier à partir duquel les effets et réglages associés sont copiés.
  6. Cliquez sur OK. La boîte de dialogue se ferme.

Coller les paramètres à l’image de destination :

  1. Dans Lightroom Classic, sélectionnez l’image (ou les images) de destination.
  2. Cliquez-droit et, dans le menu contextuel, allez dans Exporter > Nik Collection > Copier et appliquer.
  3. Dans la boîte de dialogue, cliquez sur le bouton Appliquer qui correspond au plug-in utilisé.
  4. Une boîte de dialogue vous propose de créer une copie. Si les images de destination sont des fichiers Raw, seule l’option Modifier une copie avec les ajustements Lightroom sera disponible, si les images de destination sont des fichiers bitmap (TIFF, JPEG, etc.), toutes les options seront disponibles, et vous permettront soit de créer une copie, soit de modifier l’image de destination elle-même.
  5. Cliquez sur Exécuter.
  6. Une série de barres de progression de Lightroom Classic et de la Nik Collection vous indique le processus en cours (aucun plug-in de la Nik Collection ne s’ouvre). Si les images de destination sont des fichiers Raw, Lightroom Classic génère les copies d’images et les effets de la Nik Collection sont appliqués (si les images de destination sont des fichiers bitmap, les effets seront appliqués selon l’option choisie à l’étape 4).
  7. Si vous êtes partis d’un dossier de Lightroom Classic (et pas d’une collection), les images traitées sont automatiquement empilées avec l’image de départ, mais la pile est déployée

pour affichage des résultats.

Scénario 2 : copier/coller des paramètres par l’intermédiaire du menu Exporter

 Traiter l’image et copier les paramètres :

  1. Dans Lightroom Classic, sélectionnez une photo et traitez-la dans l’un des plug-ins de la Nik Collection.
  2. Une fois l’image traitée de retour dans Lightroom Classic, cliquez-droit dessus (attention, faites-le bien sur l’image TIFF ou sur le JPEG revenant du plug-in, et pas sur le fichier Raw original).
  3. Dans le menu contextuel, allez dans Exporter > Exporter…
  4. Dans le menu Exporter, cliquez, dans la colonne de gauche, sur le paramètre prédéfini Nik Collection > Copy and Apply Parameters.
  5. Le menu Exporter se reconfigure et vous propose deux options, Dénomination de fichier et Dimensionnement de l’image.
  6. Cliquez sur Exporter, en bas à droite.
  7. Une boîte de dialogue indique le nom du fichier à partir duquel les effets et réglages associés sont copiés. Cliquez sur Copier.
  8. Cliquez sur OK. La boîte de dialogue se ferme.

 Coller les paramètres à l’image de destination :

  1. Sélectionnez l’image (ou les images) de destination.
  2. Cliquez-droit et, dans le menu contextuel, allez dans Exporter > Exporter…
  3. Dans le menu Exporter, vous devriez retrouver la configuration de l’étape de copie. Sinon, cliquez, dans la colonne de gauche, sur le paramètre prédéfini Nik Collection > Copy and Apply Parameters.
  4. Cliquez sur Exporter, en bas à droite.
  5. Une boîte de dialogue indique le nom du fichier à partir duquel les effets et réglages associés sont copiés, et le nom de l’image de destination. Cliquez sur Appliquer.
  6. Une nouvelle boîte de dialogue vous informe qu’une copie de l’image de destination va être créée.
  7. Cliquez sur Exécuter.
  8. Des barres de progression indiquent que la copie de l’image est créée et que le traitement de la Nik Collection est appliqué.
  9. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue permettant d’appliquer le traitement (étape 5).
  10. Si vous êtes partis d’un dossier de Lightroom Classic (et pas d’une collection), les images traitées sont automatiquement empilées avec l’image de départ, mais la pile est déployée pour affichage des résultats.

Flux de travail avec HDR Efex Pro 2

le flux de travail pour la fusion de photos avec HDR Efex Pro 2 est particulier et ne passe pas par le menu en cascade Modifier dans, mais par le menu Exporter. Il y a également un accès plus direct.

Par le menu Exporter

  1. Effectuez les corrections de base sur vos originaux.
  2. Dans un dossier ou une collection, sélectionnez les images à fusionner.
  3. Cliquez-droit et, dans les menus en cascade, choisissez Exporter puis Exporter…
  4. Dans le menu Exporter, vous pouvez accéder aux commandes de transfert vers HDR Efex Pro 2 de deux manières :
    • Exporter vers : dans la liste, tout en haut du menu Exporter, sélectionnez HDR Efex Pro 2.
    • Paramètre prédéfini HDR Efex Pro 2 : dans la colonne des paramètres prédéfinis d’exportation, à gauche, ouvrez la section HDR Efex Pro 2, puis cliquez sur le paramètre prédéfini HDR Efex Pro 2.
  5. Vérifiez les réglages ou modifiez-les à votre guise, dans la section Paramètres de fichier, à droite.
  6. Cliquez sur Exporter, tout en bas à droite.
  7. Une boîte de dialogue vous invite à choisir entre traiter directement les originaux, ou créer une copie avec les réglages Lightroom. Sélectionnez l’option souhaitée puis cliquez sur Edit.
  8. Lightroom Classic génère les fichiers selon les réglages de l’étape 5.
  9. La fenêtre de fusion de HDR Efex Pro 2 s’ouvre, créez l’image HDR, éditez-la dans HDR Efex Pro 2 puis cliquez sur Enregistrer ou Enregistrer tout s’il y a plusieurs images, en bas à droite.
  10. Lightroom Classic bascule automatiquement sur une collection à la date et l’heure du retour, dans un ensemble de collections nommé HDR Efex Pro 2, pour afficher l’image créée dans HDR Efex Pro 2. Dans le dossier ou la collection de départ, l’image HDR est empilée avec les originaux, et le nom du fichier porte le suffixe _HDR.
Sélection des fichiers à fusionner.
Sélection du mode d’exportation vers HDR Efex Pro 2.
Sélection du format de fichiers.
Fenêtre de fusion HDR Efex Pro 2.
Traitement puis enregistrement dans HDR Efex Pro 2.
Image Chris Gorman
Retour dans Lightroom Classic.

Accès direct

Pour transférer des images à fusionner dans HDR Efex Pro 2 sans passer par le menu Exporter :

  1. Sélectionnez les images.
  2. Cliquez-droit puis, dans les menus en cascade, sélectionnez Exporter puis HDR Efex Pro 2.
  3. Suivre les étapes du paragraphe Par le menu Exporter.
Accès direct à HDR Efex Pro 2 sans passer par le menu Exporter.

Flux de travail non-destructif combinant Lightroom et Photoshop

Vous pouvez profiter, à partir de Lightroom Classic, de deux flux de travail réversibles, l’un par l’intermédiaire de Photoshop, l’autre par celui de la Nik Collection.

Le flux réversible par Photoshop (objets dynamiques)

Premier traitement :

  1. Dans Lightroom Classic, effectuez les corrections de base sur vos originaux.
  2. Dans un dossier ou une collection, sélectionnez l’image (ou les images) à traiter dans la Nik Collection.
  3. Cliquez-droit et, dans les menus en cascade, choisissez Modifier dans puis Ouvrir en tant qu’objet dynamique dans Photoshop.
  4. L’image s’ouvre en tant qu’objet dynamique dans Photoshop.
  5. Traitez l’image dans la Nik Collection avec le flux réversible de Photoshop, tel qu’expliqué dans le chapitre Flux de travail avec Photoshop.
  6. Au retour dans Lightroom Classic, l’image traitée est empilée avec l’original.
Ouverture dans Photoshop en tant qu’objet dynamique, à partir de Lightroom Classic.
Objet dynamique dans Photoshop.
Traitement dans la Nik Collection (Préréglage 002 – Heure Bleue, dans Viveza 3).
Image Fabien Voileau
Filtre dynamique ajouté à l’image.
Image traitée (à gauche) de retour dans Lightroom.

Modifier le traitement :

  1. Dans Lightroom Classic, sélectionnez l’image traitée précédement.
  2. Cliquez-droit puis Modifier dans et Modifier dans Adobe Photoshop (inutile de resélectionner Ouvrir en tant qu’objet dynamique dans Photoshop).
  3. L’image s’ouvre dans Photoshop, suivez la procédure telle qu’expliquée dans le chapitre Flux de travail avec Photoshop, notamment la partie consacrée à la réouverture et à la reprise du traitement dans la Nik Collection.
  4. Après enregistrement dans la Nik Collection puis dans Photoshop, l’image revient dans Lightroom Classic et sa vignette est rafraîchie avec le traitement modifié.
Renvoi de l’image dans Photoshop.
Double-clic sur le filtre dynamique pour relancer Viveza 2.
Modification du tratement dans Viveza 3 (ici, préréglage 002 – Heure dorée).
L’image modifiée dans Viveza 3 (à gauche), et de retour dans Lightroom Classic.

Serif Affinity Photo

Le programme de Serif est une alternative à Adobe Camera Raw et à Adobe Photoshop, et les logiciels plug-ins de la Nik Collection peuvent y être utilisés, à partir de la version 1.8 pour Affinity Photo, et à partir de la version 2.5 pour la Nik Collection.

L’utilisation conjointe d’Affinity Photo et de la Nik Collection passe par une procédure d’installation particulière, décrite dans la page Installation, activation et désinstallation du Chapitre Système et compatibilité.

Flux de travail avec Affinity Photo

Pour traiter vos images dans la Nik Collection à partir d’Affinity Photo :

  1. Dans Affinity Photo, développez vos fichiers Raw ou traitez vos fichiers TIFF, PSD, JPEG, etc., comme vous le faites habituellement (corrections de base, etc.).
  2. Allez dans le menu Filtres > Modules > Nik Collection, puis sélectionnez le plug-in avec lequel vous souhaitez travailler.
  3. Une fois le traitement terminé dans le plug-in, cliquez sur OK.
  4. Le plug-in de la Nik Collection applique le traitement, puis se ferme.
  5. L’image traitée est affichée dans Affinity Photo.
  6. Si vous souhaitez revenir ultérieurement sur l’image, vous pouvez l’enregistrer au format Affinity Photo (extension .afphoto), en passant par le menu Fichier > Enregistrer ou Enregistrer sous.
  7. Si vous souhaitez profiter de votre image, exportez-la au format souhaité, en allant dans le menu Fichier > Exporter.
Image ouverte dans Affinity Photo.
Image : Chris Gorman
Commandes d’ouverture dans les modules externes.
Traitement de l’image dans la Nik Collection (Color Efex Pro 4).
Retour de l’image traitée dans Affinity Photo.

Mode autonome

Vous pouvez utiliser les logiciels plug-ins de la Nik Collection de façon autonome, sans passer par une application hôte (Lightroom, Photoshop, etc.), et à condition d’utiliser des fichiers TIFF ou JPEG. Cette page présente le mode autonome spécifique à tous les logiciels plug-ins de la Nik Collection autres que Analog Efex Pro 3, Color Efex Pro 5, Silver Efex Pro 3 et Viveza 3.

Notez que, sur PC, Dfine 2 et Sharpener Pro 3 conservent pour l’instant les particularités de l’interface originelle de la Nik Collection.

Perspective Efex a également ses particularités et ses menus, en mode autonome, sont les mêmes qu’en mode plug-in. Reportez-vous à la page Interface du chapitre Perspective Efex.

En mode autonome, et à condition d’ouvrir un fichier TIFF, vous pouvez utiliser le flux de travail réversible disponible depuis la version 3.0 de la Nik Collection. Pour plus d’informations, consultez la page Flux de travail non-destructif de ce chapitre.

Mode autonome sur PC

Image Chris Gorman

HDR Efex Pro 2

Vous pouvez lancer directement HDR Efex 2 d’une des manières suivantes :

HDR Efex Pro 2 s’ouvre, et si vous l’avez ouvert directement, sans image :

  1. Allez dans le menu Fichier, puis sélectionnez Ouvrir des images.
  2. Une boîte de dialogue système vous permet de sélectionner une ou des images à image à ouvrir.
  3. Traitez votre image comme souhaité.
  4. Cliquez sur Enregistrer, en bas à droite: le traitement est appliqué à l’image, HDR Efex Pro 2 se ferme. L’image traitée reste dans le même format qu’à son ouverture (JPEG > JPEG, TIFF >TIFF).

Dfine 2 et Sharpener Pro 3 (RAW PreSharpener et Output Sharpener)

Vous pouvez lancer directement Dfine 2 ou Sharpener Pro 3 Sharpener Pro 3 (RAW PreSharpener et Output Sharpener) d’une des manières suivantes :

Le logiciel plug-in sélectionné s’ouvre, et si vous l’avez ouvert directement, sans image :

  1. Cliquez sur le bouton Ouvrir, en haut à gauche.
  2. Une boîte de dialogue système vous permet de sélectionner une ou des images à ouvrir.
  3. Traitez votre image comme souhaité.
  4. Cliquez sur Enregistrer, en bas à droite : le traitement est appliqué à l’image, le plug-in se ferme. L’image traitée reste dans le même format qu’à son ouverture (JPEG > JPEG, TIFF >TIFF).

Mode autonome sur Mac

Vous pouvez lancer directement Dfine 2, HDR Efex Pro 2, Sharpener Pro 3 d’une des manières suivantes :

Le logiciel plug-in sélectionné s’ouvre, et si vous l’avez ouvert directement, sans image :

  1. Allez dans le menu Fichier > Ouvrir des images.
  2. Une boîte de dialogue système vous permet de sélectionner une image à ouvrir.
  3. Traitez votre image comme souhaité.
  4. Cliquez sur Enregistrer : le traitement est appliqué à l’image, le plug-in se ferme. L’image traitée reste dans le même format qu’à son ouverture (JPEG > JPEG, TIFF >TIFF).

La barre des menus (PC)

HDR Efex Pro 2

La barre des menus vous permet d’accéder aux fonctionnalités décrites ici :

  1. Fichier :
    • Ouvrir des images : permet l’ouverture des images via une boîte de dialogue système.
    • Enregistrer l’image sous : permet de créer une autre version de l’image et, éventuellement, à un autre format et à un autre emplacement.
    • Quitter : ferme le plug-in (une boîte de dialogue vous invite à enregistrer les modifications apportées à l’image).
    • Enregistrer : le traitement est appliqué à l’image.
  2. Modifier :
    • Dernière modification : permet d’appliquer les effets et les corrections de l’image ou de la session précédente (y compris après fermeture/réouverture).
  3. Aide : contient les liens et les commandes suivantes (connexion internet requise) :
    • Guide de l’utilisateur (consultable en ligne et téléchargeable en PDF).
    • Foire aux questions.
    • Support en ligne.
    • Learning Hub (webinaires, tutoriels, etc.).

Dfine 2 et Sharpener Pro 3 (RAW PreSharpener et Output Sharpener)

Ces deux plug-ins, qui héritent de l’interface originelle de la Nik Collection, n’ont pas de barre de menus, mais des boutons, situés en haut à gauche :

  1. Ouvrir : permet l’ouverture des images via une boîte de dialogue système.
  2. Dernière modification : permet d’appliquer les effets et les corrections de l’image ou de la session précédente (y compris après fermeture/réouverture).

La barre des menus (Mac)

HDR Efex Pro 2

La barre des menus, en haut de la fenêtre, comprend les menus suivants :

  1. HDR Efex Pro 2 :
    • Quitter : permet de fermer le plug-in.
  2. Fichier :
    • Ouvrir : permet l’ouverture des images via une boîte de dialogue système.
    • Enregistrer l’image sous : permet de créer une autre version de l’image et, éventuellement, à un autre format et à un autre emplacement.
  3. Modifier :
    • Dernière modification : permet d’appliquer les effets et les corrections de l’image ou de la session précédente (y compris après fermeture/réouverture).
  4. Aide, avec les liens et les commandes suivantes (connexion internet requise) :
    • Guide de l’utilisateur (consultable en ligne et téléchargeable en PDF).
    • Foire aux questions.
    • Support en ligne.
    • Learning Hub (webinaires, tutoriels, etc.).

Mode autonome dès la Nik Collection 4

Vous pouvez utiliser les logiciels plug-ins de la Nik Collection de façon autonome, sans passer par une application hôte (Lightroom, Photoshop, etc.), et à condition d’utiliser des fichiers TIFF ou JPEG. Cette page présente le mode autonome spécifique aux logiciels plug-ins refondus à partir de la Nik Collection 4 : (Silver Efex Pro 3 et Viveza 3) et de la Nik Collection 5 (Analog Efex Pro 3 et Color Efex Pro 5).

En mode autonome, et contrairement aux autres plug-ins de la Nik Collection, Analog Efex Pro 3, Color Efex Pro 5, Silver Efex Pro 3 et Viveza 3 vous permettent d’ouvrir un mélange d’images JPEG et TIFF.

Mode autonome sur PC (Analog Efex Pro 3, Color Efex Pro 5, Silver Efex 3 et Viveza 3)

Mode autonome : ouverture d’images par glisser-déposer (PC).
Image Gilles Theophile
  1. Vous pouvez lancer directement l’un des logiciels plug-ins de la Nik Collection d’une des manières suivantes :
    • Double-clic sur l’icône du plug-in souhaité, dans le dossier DxO Nik Collection du menu Démarrer, sur l’alias du bureau ou sur l’icône du plug-in si vous l’avez épinglé dans la Barre des tâches Windows (en bas).
    • Clic-droit sur une image puis, dans les menus en cascade, Ouvrir avec et sélectionner un plug-in.
    • Le plug-in sélectionné s’ouvre.
  2. Si vous avez ouvert le plug-in directement, sans image, vous pouvez :
    • glisser et déposer vos images dans l’interface.
    • aller dans le menu Fichier et sélectionner Ouvrir (une boîte de dialogue système vous permet de sélectionner une image à ouvrir).
  3. Traitez votre image comme souhaité.
  4. Pour enregistrer, allez dans le menu Fichier et sélectionnez Enregistrer : le traitement est appliqué à l’image, le plug-in se ferme. L’image traitée reste dans le même format qu’à son ouverture (JPEG > JPEG, TIFF > TIFF).
  5. Si vous souhaitez créer une autre version de l’image et, éventuellement, à un autre format et à un autre emplacement, allez dans le menu Fichier et sélectionnez Enregistrer l’image sous… Une boîte de dialogue système vous invite à choisir vos options d’enregistrement.
  6. Si vous avez ouvert plusieurs images et que vous souhaitez enregistrer toutes vos modifications d’un coup, même si chacune d’entre elles a un traitement différent, sélectionnez, dans le menu Fichier, la commande Tout enregistrer.
  7. Pour quitter le plug-in, allez dans le menu Fichier, puis choisissez Quitter.

 Mode autonome sur Mac (Silver Efex 3 et Viveza 3)

Mode autonome : ouverture d’images par glisser-déposer (Mac).
  1. Vous pouvez lancer directement l’un des logiciels plug-ins de la Nik Collection d’une des manières suivantes :
    • Double-clic sur l’icône.
    • Clic-droit sur une image puis, dans les menus en cascade, Ouvrir avec et sélectionner l’un des logiciels plug-ins.
  2. Le logiciel plug-in sélectionné s’ouvre.
  3. Si vous avez ouvert le logiciel plug-in directement, sans image, vous pouvez :
    • Glisser et déposer vos images dans l’interface.
    • Aller dans le menu Fichier puis sélectionner Ouvrir. Une boîte de dialogue système vous permet de choisir l’image ou les images à ouvrir.
    • Utiliser le raccourci clavier Cmd+O (lettre « O »). Une boîte de dialogue système vous permet de choisir l’image ou les images à ouvrir.
  4. Traitez votre image comme souhaité.
  5. Cliquez, dans le menu Fichier, sur Enregistrer : le traitement est appliqué à l’image, et elle reste dans le même format qu’à son ouverture (JPEG > JPEG, TIFF > TIFF), et au même emplacement.
  6. Pour enregistrer votre image dans un autre format (par exemple, de TIFF en JPEG) et/ou dans un autre emplacement, sélectionnez, dans le menu Fichier, Enregistrer sous.
  7. Si vous avez ouvert plusieurs images et que vous souhaitez enregistrer toutes vos modifications d’un coup, même si chacune d’entre elles a un traitement différent, sélectionnez, dans le menu Fichier, la commande Tout enregistrer.
  8. Pour quitter le plug-in, allez dans le menu qui porte son nom, puis choisissez Quitter {nom du logiciel plug-in}.

La barre des menus (PC)

Lorsque vous utilisez l’un des logiciels plug-ins de la suite Nik Collection, la barre des menus vous permet d’accéder à certaines fonctionnalités décrites ici :

  1. Fichier :
    • Ouvrir : permet l’ouverture des images via une boîte de dialogue système.
    • Quitter : ferme le plug-in (une boîte de dialogue vous invite à enregistrer les modifications apportées à l’image).
    • Enregistrer l’image sous : permet de créer une autre version de l’image et, éventuellement, à un autre format et à un autre emplacement.
    • Tout enregistrer : si plusieurs images ont été ouvertes, enregistre toutes les corrections, y compris si elles varient d’une image à l’autre.
    • Préférences : ouvre la fenêtre des options et des réglages du plug-in.
  2. Modifier :
    • Annuler : annule la dernière correction, puis les corrections précédentes.
    • Refaire : rétablit la dernière correction annulée, puis les précédentes.
    • Appliquer la dernière modification : permet d’appliquer les effets et les corrections de l’image ou de la session précédente (y compris après fermeture/réouverture).
  3.   Aide : contient les liens et les commandes suivantes (connexion internet requise) :
    • Guide de l’utilisateur (consultable en ligne et téléchargeable en PDF).
    • Foire aux questions.
    • Support en ligne.
    • DxO Academy (webinaires, tutoriels, etc.).
    • Vérifier les mises à jour.
    • À propos (affiche l’écran d’accueil et de n° de version – cliquez pour fermer).

La barre des menus (Mac)

La barre des menus, en haut de la fenêtre, comprend les menus suivants :

  1. Nomduplug-in: ce menu, qui porte le nom et le n° de version du plug-in utilisé, permet l’accès aux Préférences.
  2. Fichier :
    • Ouvrir : permet l’ouverture des images via une boîte de dialogue système. Enregistrer : le traitement est appliqué à l’image.
    • Enregistrer l’image sous : permet de créer une autre version de l’image et, éventuellement, à un autre format et à un autre emplacement.
    • Tout enregistrer : si plusieurs images ont été ouvertes, enregistre toutes les corrections, y compris si elles varient d’une image à l’autre.
  3. Modifier : comprend les commandes suivantes :
    • Annuler : annule la dernière correction, puis les corrections précédentes. Refaire : rétablit la dernière correction annulée, puis les précédentes.
    • Appliquer la dernière modification : permet d’appliquer les effets et les corrections de l’image ou de la session précédente (y compris après fermeture/réouverture).
  4. Aide : contient les liens et les commandes suivantes (connexion internet requise) :
    • Guide de l’utilisateur (consultable en ligne et téléchargeable en PDF).
    • Foire aux questions.
    • Support en ligne.
    • DxO Academy (webinaires, tutoriels, etc.).
    • Vérifier les mises à jour.
    • À propos (affiche l’écran d’accueil et de n° de version – cliquez pour fermer).

Flux de travail non-destructif

À partir de la Nik Collection 3.0, vous pouvez profiter d’un flux de travail non-destructif et réversible, qui vous permet de reprendre ou modifier les traitements effectués, sous les conditions suivantes :

  1. Fichiers TIFF uniquement.
  2. Utilisable dans tous les logiciels plug-ins, sauf Perspective Efex.
  3. Accessible avec les programmes suivants* :
    • Flux de travail avec DxO PhotoLab.
    • Flux de travail avec Adobe Lightroom Classic.
    • Flux de travail en mode autonome.

Le flux de travail réversible de la suite Nik Collection n’est pas accessible à Sérif Affinity Photo, ni à Adobe Photoshop, ce dernier disposant de son propre flux réversible grâce aux objets dynamiques.

Le principe de fonctionnement du flux de travail réversible et non destructif repose sur l’encapsulation d’un deuxième fichier TIFF au fichier TIFF généré lors du transfert de l’application hôte à la Nik Collection (ou en cours du flux de travail en mode autonome). Cela entraîne un doublement du poids du fichier qui contient un TIFF d’entrée, un TIFF de sortie, et les paramètres ainsi que les réglages appliqués dans la Nik Collection.

Pour profiter de ce flux, il suffit de cocher l’option Enregistrer et éditer plus tard (les fichiers seront plus volumineux), près du bouton Enregistrer des plug-ins.

Flux de travail non-destructif avec DxO PhotoLab

Faire le premier traitement :

  1. Sélectionnez un fichier Raw, DNG ou TIFF dans l’Explorateur d’images. Vous pouvez également sélectionner plusieurs images.
  2. Cliquez sur le bouton Nik Collection.
  3. Dans le Plug-in Selector, cliquez sur Réglages.
  4. Dans la boîte de dialogue Traiter en, sélectionnez Traiter en TIFF et exporter, puis validez en cliquant sur OK.
  5. Dans le Plug-in Selector, cliquez sur le plug-in souhaité (sauf Perspective Efex).
  6. L’image s’ouvre dans le plug-in sélectionné.
  7. Une boîte de dialogue s’affiche dans deux cas :
    • S’il s’agit d’un fichier TIFF, vous êtes invité à utiliser le flux réversible.
    • S’il s’agit d’un fichier JPEG, vous êtes invité à utiliser le format TIFF pour profiter du flux réversible.
    • Dans les deux cas, vous pouvez cocher Ne plus afficher.
  8. Traitez votre image.
  9. Avant d’enregistrer, cochez la case Enregistrer et éditer plus tard. La case n’est pas active si votre image n’est pas au format TIFF.
  10. Cliquez sur Enregistrer ou Enregistrer tout s’il y a plusieurs images (ou Applique… pour Silver Efex Pro 3 et Viveza 3), en bas à droite.
  11. Le traitement est appliqué à l’image, puis le plug-in ferme.
  12. L’image traitée est visible dans DxO PhotoLab.
Envoi de l’image dans la Nik Collection.
Image Gilles Theophile
Sélection du format TIFF (obligatoire pour le flux réversible).
Message d’information sur le flux réversible.
Traitement de l’image dans la Nik Collection (ici, Analog Efex Pro 2).
Enregistrement pour édition ultérieure de l’image.
Image traitée de retour dans DxO PhotoLab.

Modifier le traitement (une ou plusieurs images) :

  1. Sélectionnez le fichier TIFF de retour de la Nik Collection.
  2. Cliquez sur le bouton Nik Collection.
  3. Dans le Plug-in Selector, cliquez sur Réglages.
  4. Dans la boîte de dialogue Traiter en, sélectionnez Exporter sans traitement le(s) fichier(s) sélectionné(s), puis validez en cliquant sur OK.*
  5. Dans le Plug-in Selector, cliquez sur le plug-in utilisé lors du premier traitement (si vous choisissez un autre plug-in, l’effet de ce dernier se cumulera avec l’effet appliqué lors du premier traitement).
  6. L’image s’ouvre dans le plug-in sélectionné.
  7. Modifiez le traitement de votre image.
  8. Cliquez sur Enregistrer.**
  9. Le traitement est appliqué à l’image, puis le plug-in ferme.
  10. L’image traitée est visible dans DxO PhotoLab.

*Le choix de cette option est crucial car si vous sélectionnez l’une des deux autres, vous ne pourrez pas modifier le traitement.
** Si vous souhaitez conserver la possibilité de modifier à plusieurs reprises le traitement de votre image, vérifiez que la case Enregistrer et éditer plus tard soit bien cochée.

Sélection du mode d’export sans traitement (obligatoire pour le flux réversible).
Modification du traitement dans le plug-in.
Retour dans DxO PhotoLab.

Flux de travail non-destructif avec Adobe Lightroom Classic

Faire le premier traitement (vous pouvez utiliser une ou plusieurs images) :

  1. Sélectionnez un fichier.
  2. Allez dans le menu en cascade Modifier dans, puis sélectionnez l’un des plug-ins de la Nik Collection*.
  3. Dans la boîte de dialogue Retoucher la photo avec…, vérifiez, dans la section Options de copie de fichiers, que le format est le TIFF.
  4. L’image s’ouvre dans le plug-in sélectionné.
  5. Une boîte de dialogue s’affiche dans deux cas :
    • S’il s’agit d’un fichier TIFF, vous êtes invité à utiliser le flux réversible.
    • S’il s’agit d’un fichier JPEG, vous êtes invité à utiliser le format TIFF pour profiter du flux réversible.
    • Dans les deux cas, vous pouvez cocher Ne plus afficher.
  6. Traitez votre image.
  7. Avant d’enregistrer, cochez la case Enregistrer et éditer plus tard.
  8. Cliquez sur sur Enregistrer ou Enregistrer tout s’il y a plusieurs images (ou Applique… pour Silver Efex Pro 3 et Viveza 3) en bas à droite.
  9. Le traitement est appliqué à l’image, puis le plug-in ferme.
  10. L’image traitée revient dans Lightroom Classic, empilée avec l’original.

* Perpective Efex ne bénéficie pas du flux de travail réversible. Quant à HDR Efex Pro 2, l’accès se fait par l’exportation (voir la page Adobe Lightroom Classic).

Commande d’ouverture dans la Nik Collection (Silver Efex Pro 3) à partir de Lightroom Classic.
Image Gilles Theophile
Boîte de dialogue des options d’édition externe de Lightroom Classic.
Boîte d’information à propos du flux réversible.
Traitement de l’image (Silver Efex Pro 3).
Option à cocher du flux réversible
Image traitée de retour dans Lightroom Classic.

Modifier le traitement (une ou plusieurs images) :

  1. Sélectionnez le fichier TIFF de retour de la Nik Collection.
  2. Allez dans le menu en cascade Modifier dans, puis sélectionnez le plug-in utilisé lors du premier traitement.
  3. Dans la boîte de dialogue Retoucher la photo avec…, sélectionnez Modifier l’original ou Modifier une copie*.
  4. L’image s’ouvre dans le plug-in sélectionné.
  5. Modifiez le traitement de l’image à votre guise**.
  6. Vérifiez que la case Enregistrer et éditer plus tard soit bien cochée, sinon, décochez-la si vous ne pensez pas reprendre encore une fois le traitement**.
  7. Cliquez sur Enregistrer.
  8. Le traitement est appliqué à l’image, puis le plug-in ferme.
  9. L’image traitée revient dans Lightroom Classic, empilée avec l’original.
Sélection de l’image à modifier et commande d’ouverture dans la Nik Collection (Silver Efex Pro 3).
Les 2 options à retenir pour le flux réversible.
Modification du traitement dans Silver Efex Pro 3.
Retour de l’image dans Lightroom Classic.

* L’option Modifier une copie avec les corrections Lightroom ne permet pas de retrouver la réversibilité du traitement.
** Vous pouvez rééditer l’image autant de fois que vous le souhaitez, tant que vous ne décochez pas la case Enregistrer et éditer plus tard.

Cette page vous a été utile?