Dernière mise à jour le octobre 3, 2022
Clair | Sombre

Gérer et rechercher ses images

L’Explorateur de sources

L’Explorateur de sources, situé dans le volet de gauche de l’onglet Photothèque, vous permet d’afficher de parcourir les dossiers de votre ordinateur et de ses périphériques, ainsi que les projets enregistrés dans la base de données de DxO PhotoLab.

Sur PC, il est divisé en sections suivantes :

Sur Mac, il est divisé en sections suivantes :

L’Explorateur de sources (PC à gauche et Mac à droite).

Sur Mac, L’Explorateur de sources peut être masqué, affiché ou ajusté de la façon suivante :

Sur PC, L’Explorateur de sources peut être masqué, affiché ou ajusté de la façon suivante :

Sur Mac comme sur PC, vous pouvez ouvrir ou fermer chaque section de l’Explorateur de sources, en cliquant sur leur bandeau noir.

Ouverture/fermeture des sections de l’Explorateur de sources.

Parcourir les dossiers et leur contenu

Affichage du contenu d’un dossier.

Pour afficher le contenu d’un dossier, sélectionnez-le dans l’Explorateur de source : les images s’affichent immédiatement dans l’Explorateur d’images.

Notez que DxO PhotoLab affiche le contenu d’un dossier uniquement s’il contient des images à la racine. En effet, si vous sélectionnez un dossier parent qui ne contient que des sous-dossiers, vous ne verrez pas le contenu de ces derniers et vous devrez donc sélectionner l’un des sous-dossiers (vous ne pouvez pas non plus voir le contenu de plusieurs dossiers en même temps).

Sur Mac, lorsque vous affichez le contenu d’un dossier ou d’un projet, une palette flottante est visible dès que vous passez la souris dans l’image (la palette n’apparaît pas en plaçant la souris sur une vignette de l’Explorateur d’images).

Sur Mac uniquement.

La palette flottante, qui n’est visible que dans l’onglet Photothèque, affiche les éléments suivants :

Créer ou renommer un dossier

Mac

Sur la version Mac de DxO PhotoLab, vous ne pouvez pas créer de dossiers ni les renommer dans l’Explorateur de sources. Vous devrez le faire dans le Finder, et les modifications apparaîtront bien dans l’Explorateur de sources de DxO PhotoLab.

PC

Dans la version pour Windows, vous avez la possibilité de créer et de renommer des dossiers, directement dans l’Explorateur de sources de DxO PhotoLab.

Menu contextuel par clic-droit sur un dossier (PC uniquement).

Après avoir cliqué-droit sur un dossier, un menu contextuel vous propose, entre autres, les options suivantes :

Le nouveau dossier ou le nouveau nom du dossier seront visibles dans l’Explorateur Windows.

Le menu contextuel comporte deux autres commandes :

Déplacer ou copier des images

Mac

PC

Bien entendu, vous pouvez ajouter des images à un projet existant par glisser-déposer à partir d’un dossier.

Les fonctions de recherche

DxO PhotoLab permet de retrouver aisément les images grâce à un système de recherche utilisant des critères multiples, que vous pouvez également combiner. Cette recherche est permise grâce à l’outil d’indexation du contenu des dossiers, qui va retranscrire toutes les informations dans la base de données utilisée par le programme ce qui, au final, accélère le résultat des requêtes et des recherches.

L’indexation de DxO PhotoLab est interne au programme et alimente sa base de données. Elle est indépendante de l’indexation des systèmes d’exploitation Windows et macOS.

Indexer le contenu des dossiers

Pour tirer parti des fonctions de recherche, vous devez permettre à DxO PhotoLab d’indexer le contenu de vos dossiers d’images. Pour cela, vous disposez de deux méthodes :

  1. L’indexation est faite automatiquement, à chaque fois que vous ouvrez et travaillez dans un dossier.
  2. Vous pouvez lancer vous-même une indexation avec la fonction d’analyse. Cela sera particulièrement utile si vous débutez avec DxO PhotoLab.

Pour indexer manuellement vos dossiers, allez dans la section Rechercher des images (PC) et/ou sous le champ de saisie (PC/Mac) de l’Explorateur de sources :

  1. Cliquez sur Analyser un dossier (PC) ou sur l’icône de dossier qui précède le libellé + Analyser un dossier (Mac).
  2. Dans la boîte de dialogue, choisissez le volume (disque dur) ou le dossier à indexer (les sous-dossiers sont également indexés).
  3. Cliquez sur OK (PC) ou Ouvrir (Mac).
  4. Une barre animée s’affiche dans la section Rechercher des images. L’indexation est terminée lorsque la barre animée disparaît (sa durée dépend de la taille du volume choisi et de son contenu).
Indexation (PC en haut, Mac en bas).

IMPORTANT : L’indexation et la recherche ne fonctionnent qu’au niveau des dossiers et sous-dossiers, et, donc excluent le contenu des projets.

Une fois l’indexation effectuée, vous pourrez commencer la recherche selon la méthode et les critères détaillés dans le paragraphe suivant. Utiliser les critères de recherche

Vous pouvez effectuer une recherche à l’aide des critères suivants :

Paramètres de prise de vue

Métadonnées et autres informations

Pour effectuer une recherche, commencez la saisie dans le champ Rechercher des images. Si vous saisissez 100, par exemple (1), le programme va vous proposer une liste des critères qui incluent le nombre 100 (2), comme la sensibilité ISO (100 ISO), la longueur focale (100 mm) ou encore la vitesse d’obturation (1/100s), avec le nombre d’images correspondantes. Cliquez sur le critère souhaité (et si celui n’indique pas 0) pour validation (3), et pour charger et afficher les images dans l’Explorateur de fichiers (4), ce qui vous permettra de créer un projet à partir de votre sélection. Un rappel du critère utilisé est également affiché dans la barre d’outils de l’Explorateur de sources (5).

Recherche (Mac).

Vous pouvez additionner plusieurs critères : après avoir validé le premier critère, saisissez un second critère (6) puis validez selon vos besoins, et ainsi de suite. Après validation, les critères multiples sont affichés sous forme de liste, sous le champ de saisie.

Mémorisation des 5 dernières recherches (PC à gauche, Mac à droite).

DxO PhotoLab mémorise jusqu’à 5 résultats de recherche dans le menu Dernières recherches (7) qui apparaît, sur PC, en cliquant dans le champ de saisie, ou dans la section Recherches récentes (8) sur Mac. Au-delà de 5 recherches mémorisées, toute nouvelle recherche mémorisée est ajoutée à la liste, et la plus ancienne est automatiquement supprimée.

Pour supprimer un critère, cliquez dans le champ de saisie puis pressez la touche Retour du clavier. Pour réinitialiser complètement le champ de saisie, cliquez et pressez la touche Retour autant de fois que nécessaire.

Le bouton X à droite du champ de saisie réinitialise aussi son contenu, mais, sur PC, il valide aussi et mémorise la dernière recherche (9).

Enfin, lorsque le nombre d’images pouvant être affiché dépasse la limite maximale (1000), le nombre est affiché sur fond bleu (10) dans la liste de recherche, et un message s’affiche également dans l’Explorateur d’images (11). Dans ce cas, affinez la recherche en multipliant les critères, ce qui réduira le nombre d’images à afficher.

Indication du dépassement du nombre maximal d’images pouvant être affiché.

Rechercher, collecter et visionner des images avec les mots-clés

Pour trouver les images à l’aide de mots-clés puis, dans le champ de recherche, commencez la saisie d’un mot-clé (le champ suggère des mots dès le début de la frappe) et validez avec la touche Entrée : l’Explorateur de fichiers affiche les images auxquelles ce mot-clé a été attribué. La recherche est possible aussi bien sur les mots-clés enfants que les mots-clés parents, bien que ces derniers ne soient pas visibles dans la palette Métadonnées.

La recherche fonctionne aussi en saisissant plusieurs mots-clés. Si la liste des suggestions inclut d’autres informations, comme des noms de dossiers, naviguez jusqu’au mot-clé avec les flèches haut ou bas du clavier puis validez avec la touche Entrée. Dans la liste, les mots-clés sont indiqués par un pictogramme représentant une clé.

Après avoir collecté vos images, vous pouvez les rassembler dans un projet.

Si vous souhaitez réinitialiser le champ de recherche, cliquez sur X.

Vous pouvez également avoir un aperçu rapide des mots-clés contenus dans les images en plaçant le pointeur de la souris sur une vignette de l’Explorateur d’images.

Rechercher, collecter et visionner des images avec les métadonnées IPTC

Les champs de métadonnées IPTC vous permettent de saisir de nombreuses informations, aussi bien la description en langage naturel des images que le copyright, les conditions d’utilisation des photos ou encore tout ce qui concerne l’auteur des images (contact, e-mail, etc.). Vous pouvez saisir ces informations, des portions de texte ou des mots figurant dans les champs de métadonnées pour retrouver les images associées.

Ici, la recherche sur le nom de l’auteur retourne 130 résultats trouvés dans les champs IPTC, 68 résultats dans les noms de fichiers et 32 dossiers contenant ce nom.

Afficher et travailler avec ses images

L’Explorateur d’images

L’Explorateur d’images affiche le contenu d’un dossier ou d’un projet sélectionné dans l’Explorateur de sources (panneau de gauche). Une vignette sélectionnée dans l’Explorateur d’images s’affichera dans la Visionneuse.

Affichage d’une image sélectionnée dans l’Explorateur d’images

Explorateur d’images amarré

Dans l’onglet Photothèque, par défaut, le contenu de l’Explorateur des images est affiché sur une seule rangée de vignettes. Cependant, si vous déplacez la ligne de séparation entre la Visionneuse et l’Explorateur d’images, les vignettes vont d’abord s’agrandir puis, en continuant à tirer la ligne vers le haut, les vignettes s’afficheront sur plusieurs rangées et, bien entendu, la taille de l’image dans la Visionneuse s’adaptera automatiquement à l’espace disponible. Dès que les vignettes sont affichées sur plusieurs rangées, un curseur d’ajustement de la taille des vignettes s’affiche dans la barre de commandes, et vous pouvez faire défiler la grille de vignettes verticalement avec la molette de la souris.

Pour revenir à l’affichage des vignettes sur une seule ligne, saisissez la ligne de séparation et déplacez-la vers le bas.

L’affichage des vignettes sous forme de grille n’est disponible que dans l’onglet Photothèque.

Explorateur d’images détaché

Vous pouvez tirer profit de l’Explorateur d’images détaché, notamment si vous disposez d’un deuxième écran.

L’Explorateur d’images détaché se présente sous la forme d’une fenêtre flottante pouvant être déplacée librement ou positionnée sur un écran secondaire. Dans ce cas, la Visionneuse disposera de bien plus d’espace dans le sens vertical. La fenêtre de l’Explorateur d’images détaché peut être redimensionné librement et, cette fois, la barre de défilement est située du côté droit, dans le sens vertical. Les boutons de navigation sont disponibles et vous pourrez changer la taille des vignettes grâce au curseur, également situé dans la barre supérieure.

Barre de commandes de l’Explorateur d’images

Barre de commandes de l’Explorateur d’images (en haut, PC, en bas, Mac).
  1. Options de tri et de filtrage :
    • Tri des images : les photos, dans l’Explorateur d’images, peuvent être classées selon des critères différents (plus de détails dans le paragraphe « Tri des images » ci-dessous).
    • Filtrage des images : ce bouton agit comme un filtre d’affichage (voir le paragraphe « Filtrer les images » ci-après).
  2. Nom du dossier ou du projet actif, ou rappel du critère utilisé lors d’une recherche, et nom de l’image sélectionnée ou survolée par le pointeur de la souris.
  3. Nombre d’images : nombre d’images sélectionnées dans l’Explorateur d’images et nombre total d’images dans le dossier ou projet sélectionné (Mac), ou nombre total d’images dans le dossier ou projet sélectionné et nombre d’images sélectionnées dans l’Explorateur d’images (PC).
  4. Curseur de la taille des vignettes, plus petites vers la gauche, plus grandes vers la droite.
  5. Bouton Nik Collection, pour envoyer les images dans les programmes de la suite Nik (affiché uniquement si l’option est activée dans les Préférences).
  6. Boutons Export vers et de progression d’export : le bouton Export vers permet de sélectionner le mode d’exportation, et le bouton de progression est animé d’une barre de progression au fur et à mesure de l’export (cliquer dessus pour afficher le détail des exports en cours dans une palette flottante. Le bouton de progression n’est pas visible tant qu’un export n’a pas été lancé).

L’Explorateur d’images, lorsqu’il est détaché, présente également, dans la barre de commandes, un curseur de redimensionnement des vignettes.

L’Explorateur d’images, lorsqu’il est détaché, présente, dans la barre de commandes, un curseur de redimensionnement des vignettes.

Messages d’information de l’Explorateur d’images

Lorsque l’Explorateur d’images est vide, celui-ci affiche la raison pour laquelle aucune image ou vignette n’est visible :

Trier des images dans l’Explorateur d’images

Le premier bouton (a/z sur PC, flèche sur Mac) dans la barre de commandes de l’Explorateur d’images permet de trier les images selon les critères suivants :

PC

Mac

Filtrage des images dans l’Explorateur d’images

Le filtrage affecte l’affichage dans l’Explorateur d’images : lorsqu’on coche l’un des filtres dans la liste, seules les photos qui répondent à ce filtre sont affichées(1). Les filtres sont organisés par groupes, de haut en bas :

PC

Mac

(1) Ce comportement a été introduit dans DxO PhotoLab 5.1. Auparavant, il fallait décocher les filtres.

(2) Affiché dans la liste, uniquement si activé dans les Préférences > Vignettes > Affichage des icônes.

– Un filtre activé le sera encore au redémarrage du logiciel.

Les icônes des vignettes

Icônes de vignettes (à gauche : PC, à droite : Mac).

En temps normal, les vignettes de l’Explorateur d’images n’affichent rien d’autre que les noms de fichiers ou l’icône d’une image en cours d’exportation. D’autres icônes destinées à vous informer de certains problèmes sont également susceptibles de s’afficher.

  1. Nom du fichier.
  2. Icône Supprimer (PC) : permet de supprimer les images du disque dur ou de les retirer d’un projet.
  3. Note / évaluation de l’image en étoiles (0 à 5).
  4. Traitement du bruit (voir détails ci-après) : indique, selon l’icône, le traitement du bruit appliqué (PRIME, DeepPRIME ou DeepPRIME XD).
  5. Statut du module optique DxO (voir détails ci-après) : indique, selon l’icône, si un module est disponible, téléchargé ou présentant une ambiguïté. Lorsque le module est installé et fonctionnel, il n’y a aucune indication.
  6. Conflit de synchronisation des métadonnées (voir détails ci-après).
  7. Icône de sélection. Cette icône est inactive par défaut. Elle affiche les images à conserver (pastille verte) et les images rejetées (pastille rouge). Lorsqu’aucun des deux marqueurs de sélection n’a été attribué, les pastilles sont grises.
  8. Icône indiquant, lors de la création d’une copie virtuelle (voir détails ci-après)., si l’image est l’image source (M : Master) ou une copie virtuelle (N° de la copie : 1, 2, 3, etc.).
  9. État du traitement de l’image (voir détails ci-après).
  10. Icône d’épreuvage écran (voir détails ci-après).

Les icônes des modules optiques DxO en détail (pas d’icône lorsqu’un module est installé et opérationnel), de gauche à droite :

Les icônes de statut de traitement en détail (affichées dans le coin inférieur droit de l’image de vignette), de gauche à droite :

Les icônes de traitement de bruit en détail (le mode HQ n’a pas d’icône), de gauche à droite :

L’icône de chargement (PC)

Les icônes de copie virtuelle en détail, de gauche à droite :

PC
Mac

L’icône d’épreuvage écran en détail, de gauche à droite :

L’icône de conflit de métadonnées en détail.

Cette icône apparaît si DxO PhotoLab détecte un conflit entre les métadonnées enregistrées dans sa base de données et celles enregistrées dans l’image elle-même (fichier annexe XMP pour les fichiers Raw, en-tête pour les fichiers DNG, JPEG et TIFF). Pour résoudre le conflit de métadonnées, cliquez sur l’icône (voir le chapitre Gérer les fichiers et les métadonnées > section Synchroniser les métadonnées pour plus d’informations.

Vous pouvez afficher, masquer ou ne faire apparaître ces icônes qu’en survolant la vignette avec la souris. Les réglages se situent dans les Préférences. 

Maximiser l’interface (PC)

Maximiser l’interface consiste à afficher DxO PhotoLab, aussi bien dans l’onglet Photothèque que Personnaliser, sur toute la surface de votre écran, sans la barre de menus en haut (la barre des tâches Windows reste visible), et en masquant l’Explorateur d’images.

Pour accéder à ce mode, allez dans le menu Affichage puis sélectionnez Maximiser l’interface, ou pressez la touche F12. Même chose pour sortir de ce mode d’affichage.

Affichage normal
Commande Maximiser l’interface
Interface maximisée

Statut de sélection, note et libellé de couleur

La gestion des images passe d’abord par le tri et la sélection, et DxO PhotoLab vous propose un certain nombre d’outils qui vous permettront également de filtrer vos photos :

Tous ces marqueurs sont visibles dans les vignettes, et vous pouvez les filtrer, y compris en les combinant, avec les filtres de l’Explorateur d’images, ce qui vous permet, par exemple, de créer des projets avec vos meilleures images.

Statut de sélection

Les marqueurs de statut de sélection permettent de faire une première sélection d’images dans votre photothèque. Les statuts de sélection sont propriétaires, c’est-à-dire qu’ils ne sont visibles que dans DxO PhotoLab.

Les statuts à votre disposition sont :

Pour appliquer les statuts, vous disposez des possibilités suivantes :

Les vignettes avec le statut Rejeter (pastille rouge) sont également couvertes d’un voile gris pour les distinguer aisément des autres dans l’Explorateur d’images.

Note

La notation dans DxO PhotoLab reprend les standards de l’industrie photo et des protocoles de métadonnées (Exif) avec le système d’étoiles. Si vous images ont déjà été notées hors de DxO PhotoLab, vous le verrez dans le programme.

Il n’y a pas de règles ni de significations préétablies pour le nombre d’étoiles, cela restant l’affaire de l’utilisateur. Pour conserver une certaine cohérence, vous pouvez vous restreindre à 3 notes, par exemple : 0 étoile (indécis), 3 étoiles (images de bonne qualité) et 5 étoiles (les meilleures images). Dans tous les cas, adoptez une méthode et n’en changez pas, pour éviter toute confusion et tout désordre dans votre gestion des images.

Pour appliquer une note en étoiles :

Pour remettre rapidement à zéro la note, cliquez sur la dernière étoile. Par exemple, si vous avez attribué 3 étoiles, cliquer sur la 3e étoile supprime la note.

Libellé de couleur

Un libellé de couleur est un marqueur qui apparaît sous forme de cartouche avec le nom du fichier, dans les vignettes. Il n’y a pas non plus de règles pour attribuer une couleur, à l’utilisateur de décider (par exemple : rouge pour quelque chose d’important à faire, vert pour les images publiées, bleu pour les images, à imprimer, etc.). Là encore, adoptez une méthode et ne la changez pas tout le temps. Les libellés de couleur sont propres à DxO PhotoLab et ne sont donc pas visibles dans un autre programme.

8 statuts et 7 couleurs sont à votre disposition :

Pour attribuer un libellé de couleur, vous disposez des moyens suivants :

Filtrer et rechercher les images marquées

Avec l’Explorateur d’images, vous pouvez filtrer les images selon le statut de sélection, la note et le libellé de couleur, ou en additionnant ces statuts en les cochant dans le menu Filtrage des images.

La recherche d’images est également possible avec les critères suivants :

Trier et sélectionner les meilleures images en mode plein écran

Sélectionner les meilleures images avec le mode Plein écran

Le mode Plein écran permet d’afficher l’image sans les éléments d’interface, d’effectuer des comparaisons après correction avec une image de référence (avant correction, copie virtuelle…), et d’attribuer une note ou un marqueur de sélection.

Mode plein écran

Le mode Plein écran peut être activé :

Le mode Plein écran est accessible aussi bien via l’onglet Photothèque que via l’onglet Personnaliser.

Affichage des images

Sous Windows, le mode Plein écran dispose d’une loupe de navigation lorsque vous zoomez dans l’image. Pour l’activer ou la désactiver, cliquez sur le bouton, en bas à droite, puis cliquez sur Navigation. Dès que vous zoomez dans l’image, vous pouvez y naviguer en déplaçant le pavé dans la fenêtre de la loupe.

Attribution des marqueurs de sélection et de notes

En cliquant sur le bouton central présentant un chevron, vous affichez la barre d’outils avec le nom et le type de fichier, et une barre pour la sélection et la notation de l’image. Pour les masquer, cliquez sur le même bouton.

Pour attribuer un marqueur de sélection, cliquez sur les pictogrammes situés sous l’image : à gauche, pour attribuer le marqueur Conserver (pastille verte), ou à droite, pour attribuer le marqueur Rejeter (pastille rouge). Cliquez de nouveau sur la pastille pour supprimer le marqueur.

Les marqueurs de sélection peuvent également être attribués avec les touches 7 (Conserver), 8 (Aucun marqueur) et 9 (Rejeter).

Pour attribuer une note de 1 à 5, cliquez sur l’une des cinq étoiles (PC) ou l’un des cinq points (Mac). Vous pouvez également utiliser les flèches Haut et Bas, ou les touches 1 à 5 de votre clavier, la touche 0 permettant de réinitialiser la notation.

Si vous êtes utilisateur d’Adobe Lightroom Classic, vous pouvez également utiliser les touches P (Conserver), U (Aucun marqueur) et X (Rejeter) pour attribuer les marqueurs de sélection.

Comparaison des images

En mode Plein écran, vous pouvez comparer une image de deux manières : la comparaison rapide, pour alterner les deux versions de l’image, ou le partage de vue, avec une ligne de séparation mobile. Vous pouvez aussi sélectionner une image de référence.

Comparaison rapide

Pour comparer instantanément l’image corrigée avec l’original non corrigé, cliquez sur le bouton Comparaison rapide, à droite de la barre d’outils. Vous pouvez également utiliser les touches Ctrl+D (PC) ou D (Mac).

Partage de vue

La ligne de séparation est activée en cliquant sur le bouton Partage de vue, à droite de la barre d’outils. Une fois affichée, vous pouvez la déplacer sur toute la largeur de l’image, de gauche à droite. La partie gauche est l’image avant corrections, et la partie droite, après corrections.

Vous pouvez basculer en mode horizontal soit en cliquant sur le deuxième bouton lorsque la souris survole le bouton Partage de vue, soit en faisant un double-clic sur la poignée, au centre de la ligne. Dans ce cas, l’image avant corrections est en haut, et la version après corrections, en bas.

Pour sortir du partage de vue, cliquez sur le bouton, dans la barre d’outils.

Le zoom 100 % fonctionne aussi avec la Comparaison de vue et le Partage de vue.

Image de référence

Le mode Plein écran offre également la possibilité de comparer l’image corrigée avec une autre version de la même image, par exemple une copie virtuelle ayant subi un autre traitement, ou la version exportée avec les corrections appliquées.

Cliquez sur la flèche située à l’extrémité droite de la barre d’outils, et sélectionnez, dans le menu, l’image à comparer.

Vous pouvez aussi bien utiliser la Comparaison rapide que le Partage de vue, et quand ce dernier est activé, l’image de référence est à gauche (et, en haut en mode horizontal).

Consultation des prises de vue

Pour afficher les données EXIF de l’image sélectionnée, cliquez sur le bouton en bas à droite de l’écran, ou appuyez sur la touche I de votre clavier. Cliquez de nouveau pour masquer.

Consultation de l’aide et des raccourcis clavier

Pour consulter la liste des raccourcis clavier du mode Plein écran, cliquez sur le point d’interrogation, en bas à droite, ou pressez la touche F1 (PC) ou Cmd + ? (Mac).

Les projets

Gérer le flux de travail avec les projets

Un projet permet de regrouper des photos d’origines diverses. Elles peuvent non seulement être différentes d’un point de vue technique – date, matériel de prise de vue, paramètres d’exposition, etc. – mais elles peuvent provenir de différentes sources (dossiers) et volumes (disques).

Un projet est, en quelque sorte, un répertoire virtuel, dans lequel vous allez classer des images selon votre flux de travail et vos différentes intentions : traitement d’images triées et filtrées selon certains critères, publications, préparation d’une expo, commandes de clients, etc. La virtualité vous permet également d’attribuer une même image à des projets différents, sans avoir à la dupliquer physiquement.

Enfin, les projets peuvent être placés dans des groupes de projets, constituant ainsi une hiérarchie facile à gérer et très souple d’emploi, puisqu’il est également possible de placer des groupes à l’intérieur d’un groupe de projets.

Si une image fait partie de plusieurs projets et que vous effectuez des corrections et des modifications, elles seront visibles dans tous les projets. Si vous souhaitez créer plusieurs versions de la même image, en fonction des projets, servez-vous des copies virtuelles.

Le flux de travail que nous vous recommandons :

Bien entendu, vous pouvez créer des projets selon les critères proposés par les filtres de tri, dans l’Explorateur d’images, ou après avoir utilisé la fonction de recherche, par exemple sur des mots-clés ou des métadonnées.

Parcourir les projets

Sur Mac comme sur PC, les projets se situent dans le volet de gauche (Explorateur de sources) de l’onglet Photothèque., en bas, dans la section Projets. Cette section, une fois que des projets ont été créés, affiche les éléments suivants :

Lorsque vous cliquez sur un projet, le contenu s’affiche dans l’Explorateur d’images. Même chose si vous cliquez sur un groupe de projets, à condition que l’option dédiée soit active (elle l’est par défaut) :

Le nombre situé à droite de chaque projet indique le nombre d’images faisant partie du projet. En revanche, les groupes de projets ne totalisent pas et n’indiquent pas le nombre d’images global.

Vous pouvez également atteindre les projets et groupes de projets les plus récents en passant par le menu Fichier > Emplacements récents.

Créer un projet ou un groupe de projets vierge

Créer un projet vierge.
Créer un groupe de projets vierge.

Pour créer un projet ou un groupe de projets vierge dans un groupe de projets :

Créer un projet à partir d’une sélection d’images

Les commandes Créer un projet à partir de la sélection courante et Ajouter la sélection courante à un projet sont également disponibles dans le menu Image, dans les onglets Organiser et Personnaliser.

Organiser les projets et les groupes de projets par glisser-déposer

Vous pouvez organiser et réarranger votre arborescence tout simplement en glissant-déposant, à la souris, un projet ou un groupe de projets dans un autre groupe de projets. De même, vous pouvez replacer, avec la même méthode, un projet ou un groupe de projets à la racine de l’arborescence.

Dans les deux cas, pour vous aider, une barre de positionnement apparaît lorsque vous déplacez les éléments.

Ajouter des images à un projet existant

Pour ajouter des images à un projet existant :

Vous pouvez également ajouter des images à un projet par glisser-déposer :

C’est également possible d’une source extérieure, à partir de l’explorateur de fichiers de votre ordinateur :

Afficher et trier les projets et les groupes de projets

Les groupes de projets et les projets sont affichés par ordre alphabétique. Toutefois, vous disposez des options suivantes, en cliquant sur l’icône Tri des projets (Mac) ou sur l’icône AZ (PC), dans la barre Projets de l’Explorateur de sources :

Lorsque vous sélectionnez un projet, le contenu s’affiche dans L’Explorateur d’images avec, dans la barre de ce dernier, le nom du projet, ainsi que le nombre d’images sélectionnées / nombre d’images au total (par exemple, 5/10 = 5 images sélectionnées sur 10 au total).

Vous pouvez également afficher toutes les images des projets inclus dans un groupe de projets, à condition que l’option soit activée dans les Préférences :

Renommer un projet ou un groupe de projets

Vous pouvez renommer à tout moment un projet ou un groupe de projets :

Supprimer un projet ou un groupe de projets

Pour supprimer un projet ou un groupe de projets :

Dans les deux cas, une boîte de dialogue vous invite à valider votre choix.

IMPORTANT
– Lorsque vous supprimez un projet, les images ne sont pas supprimées, ni de leur dossier, ni du disque dur, ni des autres projets.

– Si vous supprimez un groupe de projets, tous les projets inclus dans le groupe seront supprimés.

Les copies virtuelles

À propos des copies virtuelles

Une copie virtuelle est le duplicata d’une image source sur laquelle vous pourrez essayer d’autres corrections. Vous pouvez créer autant de copies virtuelles que vous le désirez, afin d’essayer une multitude de corrections et de les comparer entre elles.

Créer ou supprimer des copies virtuelles

Pour créer une copie virtuelle :

  1. Choisissez l’image de référence (master) dans l’Explorateur d’images.
  2. Faites un clic-droit sur la vignette et sélectionnez Créer une copie virtuelle dans le menu contextuel. Vous disposez de la même commande dans le menu Image). Vous pouvez utiliser le raccourci clavier Ctrl + J (PC) ou Cmd D (Mac).
  3. Une nouvelle vignette, apparaît dans l’Explorateur d’images, à côté de l’image source. La nouvelle copie virtuelle est sélectionnée par défaut.
  4. La vignette de l’image de référence est marquée M (master) en bas à gauche, et le numéro de séquence 1 apparaît au même endroit dans la vignette de la copie virtuelle (à chaque fois que vous rajoutez une copie virtuelle, un numéro de séquence 2, 3, 4, 5, etc. s’affiche au fur et à mesure).

Les copies virtuelles vont se comporter exactement comme les images source : vous pouvez les regrouper au sein de projets, appliquer toute correction ou tout autoréglage à votre convenance, les imprimer et les traiter.

Pour supprimer une copie virtuelle :

  1. Faites un clic-droit sur sa vignette, dans l’Explorateur d’images.
  2. Dans le menu contextuel, sélectionnez Supprimer.

Lorsque vous êtes dans un projet, vous ne pouvez pas supprimer de copie virtuelle. Vous pouvez la retirer du projet, mais elle apparaîtra toujours aux côtés de l’image source, dans le dossier correspondant.

Utiliser une copie virtuelle comme image de référence

Les étapes précédentes vous ont expliqué comment créer des copies virtuelles – rappelez-vous, leur nombre est illimité – et vous pouvez les comparer, l’une après l’autre, à l’image source. Mais il est également possible de comparer des copies virtuelles entre elles, en suivant ces étapes :

  1. Dans la barre de commandes supérieure (onglet Photothèque ou Organiser), cliquez sur la petite flèche située à droite du bouton Comparer (PC) ou du bouton d’affichage Côte à côte (Mac), ce qui vous donnera accès au menu Image de référence.
  2. La liste de toutes les copies virtuelles de l’image source sera affichée dans ce menu, certaines pouvant être grisées et marquées comme devant être traitées (parce qu’elles ne l’ont pas été), et d’autres étant actives.
  3. Choisissez une image active : celle-ci sera, dorénavant, l’image de référence, qui sera affichée à gauche en mode côte à côte. Ainsi, vous pourrez comparer des copies virtuelles, sans être obligé de passer par l’image source.

Cette page vous a été utile ?