Dernière mise à jour le juillet 13, 2022
Clair | Sombre

Le module Sharpener Pro 3 est lui-même composé de deux modules distincts, s’utilisant à deux étapes différentes du flux de traitement des images : Raw Presharpener, pour l’accentuation préliminaire de la netteté et Output Sharpener, pour l’accentuation de sortie.

Raw PreSharpener et Output Sharpener

Sharpener Pro 3 / RAW Presharpener.
Image Gilles Theophile

Le module RAW Presharpener, comme son nom l’indique, est destiné à l’accentuation de netteté préliminaire des fichiers bruts, ces derniers étant en général plus doux, en raison de plusieurs facteurs, incluant la présence d’un filtre passe-bas devant le capteur, le traitement par les circuits de l’appareil et, éventuellement, celui appliqué à l’arrivée dans un logiciel de développement de fichiers Raw.

Pour tirer pleinement parti de RAW Presharpener, il est conseillé de désactiver toute accentuation de netteté, aussi bien dans l’appareil de prise de vue que dans le logiciel hôte de traitement des fichiers RAW.

Output Sharpener

Le second module, Output Sharpener est destiné à l’accentuation de sortie, après la phase de développement et de traitement des images, en fonction de leur destination et du support de sortie : diffusion électronique ou impression, nécessitant des réglages très différents.

Paramètres et aide

 Dans les paramètres de RAW Presharpener et Output Sharpener, vous pourrez effectuer les réglages d’interface, choisir les options d’accentuation de sortie et d’accéder au guide utilisateur en ligne.

Paramètres du filtre

Cet onglet s’applique aussi bien à RAW Presharpener et Output Sharpener, ce dernier ayant un onglet supplémentaire (voir ci-après). Après avoir lancé l’un des deux modules, cliquez sur le bouton Paramètres, en bas à gauche. Dans la fenêtre flottante, vous pouvez effectuer les réglages suivants :

Les changements prennent effet au lancement suivant.

*Pour chacune des options d’affichage par défaut, si vous sélectionnez Utiliser le dernier paramètre, c’est le réglage de la session précédente qui sera automatiquement appliqué.

Si vous souhaitez que le programme transmette des statistiques d’utilisation, cochez la case dédiée. Ces statistiques, qui restent anonymes, permettent aux développeurs de DxO Labs d’évaluer la manière dont les utilisateurs se servent du programme, dans le but de développer et d’améliorer le produit. Vous en saurez plus en cliquant sur le bouton situé juste en-dessous (connexion Internet requise).

Pour enregistrer vos choix, cliquez sur OK, sinon cliquez sur Annuler. Pour remettre toutes les options dans la configuration par défaut, cliquez sur Réinitialiser.

Paramètres d’accentuation sortie (OutputSharpeneruniquement)

Output Sharperner vous permet de paramétrer les outils ainsi que les réglages liés à l’accentuation de netteté des fichiers de sortie :

 Pour enregistrer vos choix, cliquez sur OK, sinon cliquez sur Annuler.

Aide

Pour accéder aux liens d’aide en ligne, vous pouvez passer par le menu Aide ou cliquer sur le bouton Aide, en bas à gauche (connexion Internet requise) :

Interface et raccourcis clavier

Dans cette page, vous trouverez les sujets suivants :

Vous trouverez les informations et les détails sur les menus Ouvrir et Dernière modification dans la page Mode autonome (chapitre Flux de travail).

Interface de RAW Presharpener

D’une manière générale, tous les composants de la suite Nik Collection partagent la même interface, à quelques détails et éléments près. RAW Presharpener est composé de 4 éléments distincts :

  1. La barre d’outils supérieure
  2. La zone d’affichage de l’image
  3. Le volet de droite
  4. La barre d’outils inférieure
Les 4 éléments de l’interface de RAW Presharpener.

La barre d’outils supérieure

 La barre d’outils supérieure contient les outils et les commandes liés à l’affichage .

  1. Affichage d’une seule image : affichage normal de l’image, sans séparation et comparaison.
  2. Fractionner l’aperçu : sépare l’image en deux à l’aide d’une ligne rouge verticale pouvant être déplacée à gauche ou à droite, et basculer en mode horizontal en cliquant sur la flèche en haut de la ligne, avec également la possibilité de déplacer la ligne rouge de haut en bas. La moitié gauche (ou moitié supérieure) représente l’image telle qu’elle a été ouverte dans le plug-in, la moitié droite (ou moitié inférieure) représente l’image traitée et corrigée. Vous pouvez également zoomer et vous déplacer dans l’image.
  3. Aperçu côte à côte : la version avant traitement est affichée à gauche, la version après traitement, à droite. Vous pouvez également afficher les deux versions de l’image l’une au- dessus de l’autre an cliquant sur le bouton situé entre les deux. Vous pouvez également zoomer et vous déplacer de manière synchrone dans les deux images, soit avec le Navigateur, soit avec l’outil Main, en pressant la barre Espace.
  4. Aperçu : en cochant/décochant cette case, vous alternez l’affichage de l’image avec et sans les corrections. L’aperçu fonctionne avec tous les modes d’affichage ci-après.
  5. Modes : RAW Presharpener propose des modes d’affichage facilitant la visualisation de l’accentuation de netteté :
    • Image accentuée : affichage normal de l’image avec les réglages d’accentuation de netteté.
    • Superposition des effets : affiche un masque de couleur rouge/orange lorsque vous placez un Point de contrôle ou que vous travaillez avec les plages de couleur. Ce masque vous permet de visualiser l’empilement des corrections : plus il y a d’empilement, et plus le masque coloré devient dense.
    • Masque d’effet : le masque d’effet indique l’effet de l’accentuation avec les Points de contrôle ou les plages de couleur. Blanc indique une application à 100 % du renforcement de netteté, noir inique qu’il n’y en a pas, et les valeurs de gris intermédiaires indiquent une accentuation plus ou moins forte.
  6. Sélection : active l’outil permettant de tracer une sélection rectangulaire dans l’image, par exemple pour chaîner plusieurs Points de contrôle ou rectangles de mesure du bruit.
  7. Zoom : permet d’agrandir l’image par clics successifs, à 100 % puis 300 % : ici, la loupe contient un « + ». Pour dézoomer, pressez la touche Alt (PC)/Option (Mac) et, ici, la loupe contient un « -« . La valeur d’agrandissement est affichée dans le coin supérieur droit de l’image.
  8. Panoramique : ou outil Main, vous permet de naviguer et de vous déplacer dans l’image après avoir zoomé.
  9. Changer la couleur d’arrière-plan : cliquez successivement sur le bouton pour changer le fond du gris moyen au blanc, au noir puis retour au gris moyen. Cela vous permet d’adapter l’affchage à la luminosité de l’image, par exemple assombrir le fond pour éviter un contraste trop violent entre une image sombre et l’interface.

La zone d’affichage de l’image

C’est ici que l’image est affichée, sur un fond gris moyen que vous pouvez modifier en cliquant sur le bouton Changer la couleur de l’arrière-plan, dans la barre d’outils supérieure.

En bas à droite, sous l’image, vous trouverez les informations suivantes :

  1. Nom et extension du fichier.
  2. Taille en mégapixels.
  3. Sensibilité ISO.
  4. Appareil de prise de vue.

Le volet de droite

Le volet de droite affiche les outils d’accentuation globale et sélective*, ainsi que la Loupe et le Navigateur combinés. La section Accentuation sélective peut être fermée ou ouverte en cliquant sur la flèche ou dans la barre de titre. Une case à cocher permet de comparer rapidement l’image avec et sans l’accentuation appliquée localement.

  1. Loupe : active lorsque l’image est affichée normalement :
    • La ligne rouge sépare l’aperçu avant correction (à gauche) et après correction (à droite).
    • Vous pouvez vous déplacer dans l’aperçu en maintenant le clic et en déplaçant la souris dans toutes les directions.
    • La loupe peut être verrouillée à n’importe quel endroit de l’image, en activant l’épingle et en la plaçant dans l’image (le déplacement à la main reste possible).
  1. Navigateur : lorsque vous zoomez, le Navigateur remplace la Loupe, et affiche l’image en entier. Vous pouvez vous y déplacez en saisissant le rectangle rouge.

* Pour plus d’informations sur les outils d’accentuation globale et sélective, reportez- vous, dans ce chapitre, à la page RAW Presharpener – accentuation initiale.

La barre d’outils inférieure

La barre d’outils inférieure inclut l’accès à l’aide, aux paramètres du plug-in et aux fonctions d’enregistrement :

  1. Aide* : permet d’accéder au guide utilisateur en ligne.
  2. Paramètres* : ouvre la fenêtre des options du plug-in.
  3. Précédent / Suivant : permet de passer d’une image à l’autre si plusieurs ont été ouvertes dans la même session, et indique le nombre d’images.
  4. Enregistrer et éditer plus tard** : active le flux de travail réversible. Le bouton ? ouvre une page d’information sur ce flux (connexion internet requise).
  5. Annuler : annule les traitements et corrections en cours et ferme le plug-in. L’image, dans l’application hôte, n’est pas modifiée.
  6. Enregistrer / Enregistrer tout : enregistre les traitements et corrections, puis ferme le plug- in. L’image, dans l’application hôte, est modifiée. La commande Enregistrer tout apparaît quand plusieurs images ont été ouvertes dans le plug-in.

*    Pour plus d’informations, consultez la page Paramètres et aide SP3.
** Pour en savoir plus sur le flux de travail réversible (à partir de la Nik Collection 3) : Flux de travail non-destructif.

Interface de Output Sharpener

D’une manière générale, tous les composants de la suite Nik Collection partagent la même interface, à quelques détails et éléments près. Output Sharpener est composé de 4 éléments distincts :

  1. La barre d’outils supérieure (Output Sharpener)
  2. La zone d’affichage de l’image (Output Sharpener)
  3. Le volet de droite (Output Sharpener)
  4. La barre d’outils inférieure (Output Sharpener)
Les 4 éléments de l’interface de Output Sharpener.

La barre d’outils supérieure (Output Sharpener)

La barre d’outils supérieure concentre les outils et les commandes liées à l’affichage de l’image et des volets latéraux.

  1. Affichage d’une seule image : affichage normal de l’image, sans séparation et comparaison.
  2. Fractionner l’aperçu : sépare l’image en deux à l’aide d’une ligne rouge verticale pouvant être déplacée à gauche ou à droite, et basculer en mode horizontal en cliquant sur la flèche en haut de la ligne, avec également la possibilité de déplacer la ligne rouge de haut en bas. La moitié gauche (ou moitié supérieure) représente l’image telle qu’elle a été ouverte dans le plug-in, la moitié droite (ou moitié inférieure) représente l’image traitée et corrigée. Vous pouvez également zoomer et vous déplacer dans l’image.
  3. Aperçu côte à côte : la version avant traitement est affichée à gauche, la version après traitement, à droite. Vous pouvez également afficher les deux versions de l’image l’une au- dessus de l’autre an cliquant sur le bouton situé entre les deux. Vous pouvez également zoomer et vous déplacer de manière synchrone dans les deux images, soit avec le Navigateur, soit avec l’outil Main, en pressant la barre Espace.
  4. Aperçu : en cochant/décochant cette case, vous alternez l’affichage de l’image avec et sans les corrections. L’aperçu fonctionne avec tous les modes d’affichage ci-après.
  5. Modes : Output Sharpener propose des modes d’affichage facilitant la visualisation de l’accentuation de netteté :
    • Image accentuée : affichage normal de l’image avec les réglages d’accentuation de netteté.
    • Épreuve de logiciel d’accentuation : affiche un aperçu de l’accentuation de netteté selon les options de sortie et la taille physique de l’image. Une échelle de mesure est incrustée dans le coin inférieur gauche de l’image : elle aide à juger de la netteté en fonction de la taille de l’image. En résumé, un mode d’épreuvage à l’écran de l’accentuation de netteté.
    • Superposition des effets : affiche un masque de couleur rouge/orange lorsque vous placez un Point de contrôle ou que vous travaillez avec les plages de couleur. Ce masque vous permet de visualiser l’empilement des corrections : plus il y a d’empilement, et plus le masque coloré devient dense.
    • Masque d’effet : le masque d’effet indique l’effet de l’accentuation avec les Points de contrôle ou les plages de couleur. Blanc indique une application à 100 % du renforcement de netteté, noir inique qu’il n’y en a pas, et les valeurs de gris intermédiaires indiquent une accentuation plus ou moins forte.
  6. Sélection : active l’outil permettant de tracer une sélection rectangulaire dans l’image, par exemple pour chaîner plusieurs Points de contrôle ou rectangles de mesure du bruit.
  7. Zoom : permet d’agrandir l’image par clics successifs, à 100 % puis 300 % : ici, la loupe contient un « + ». Pour dézoomer, pressez la touche Alt (PC)/Option (Mac) et, ici, la loupe contient un « -« . La valeur d’agrandissement est affichée dans le coin supérieur droit de l’image.
  8. Panoramique : ou outil Main, vous permet de naviguer et de vous déplacer dans l’image après avoir zoomé.
  9. Changer la couleur d’arrière-plan : cliquez successivement sur le bouton pour changer le fond du gris moyen au blanc, au noir puis retour au gris moyen. Cela vous permet d’adapter l’affchage à la luminosité de l’image, par exemple assombrir le fond pour éviter un contraste trop violent entre une image sombre et l’interface.

La zone d’affichage de l’image (Output Sharpener)

C’est ici que l’image est affichée, sur un fond gris moyen que vous pouvez modifier en cliquant sur le bouton Changer la couleur de l’arrière-plan, dans la barre d’outils supérieure.

En bas à droite, sous l’image, vous trouverez les informations suivantes :

  1. Nom et extension du fichier.
  2. Taille en mégapixels.
  3. Sensibilité ISO.
  4. Appareil de prise de vue.

Le volet de droite (Output Sharpener)

Le volet de droite affiche les outils d’accentuation globale et sélective*, ainsi que la Loupe et le Navigateur combinés. Les sections d’outils peuvent être fermées ou ouvertes en cliquant sur leur flèche ou dans la barre de titre. Une case à cocher dans la barre de titre de la section Accentuation sélective permet de comparer rapidement l’image avec et sans l’accentuation appliquée localement.

  1. Loupe : active lorsque l’image est affichée normalement :
    • La ligne rouge sépare l’aperçu avant correction (à gauche) et après correction (à droite).
    • Vous pouvez vous déplacer dans l’aperçu en maintenant le clic et en déplaçant la souris dans toutes les directions.
    • La loupe peut être verrouillée à n’importe quel endroit de l’image, en activant l’épingle et en la plaçant dans l’image (le déplacement à la main reste possible).
  1. Navigateur : lorsque vous zoomez, le Navigateur remplace la Loupe, et affiche l’image en entier. Vous pouvez vous y déplacez en saisissant le rectangle rouge.

* Pour plus d’informations sur les outils d’accentuation globale et sélective, reportez- vous, dans ce chapitre, à la page Output Sharpener – accentuation créative et de sortie.

La barre d’outils inférieure (Output Sharpener)

 La barre d’outils inférieure inclut l’accès à l’aide, aux paramètres du plug-in et aux fonctions d’enregistrement :

  1. Aide* : permet d’accéder au guide utilisateur en ligne.
  2. Paramètres* : ouvre la fenêtre des options du plug-in.
  3. Précédent / Suivant : permet de passer d’une image à l’autre si plusieurs ont été ouvertes dans la même session, et indique le nombre d’images.
  4. Enregistrer et éditer plus tard** : active le flux de travail réversible. Le bouton ? ouvre une page d’information sur ce flux (connexion internet requise).
  5. Annuler : annule les traitements et corrections en cours et ferme le plug-in. L’image, dans l’application hôte, n’est pas modifiée.
  6. Enregistrer / Enregistrer tout : enregistre les traitements et corrections, puis ferme le plug- in. L’image, dans l’application hôte, est modifiée. La commande Enregistrer tout apparaît quand plusieurs images ont été ouvertes dans le plug-in.

* Pour plus d’informations, consultez la page Paramètres et aide (SP3).
** Pour en savoir plus sur le flux de travail réversible (à partir de la Nik Collection 3), reportez vous au chapitre Flux de travail non-destructif.

Raccourcis clavier

ActionWindowsMacintosh
Outil de sélectionAA
Outil ZoomZZ
Zoom arrièreSélectionnez l’outil Zoom, puis maintenez la touche Alt enfoncée et cliquez sur l’imageSélectionnez l’outil Zoom, puis maintenez la touche Option enfoncée et cliquez sur l’image
Zoom arrièreCtrl + « -« Cmd + « -« 
Zoom avantCtrl + « + »Cmd + « + »
AjusterCtrl + 0Cmd + 0
Zoomer à 100 %Ctrl + Alt + 0Cmd + Alt + 0
Outil PanoramiqueH ou barre d’espaceH ou barre d’espace
Appliquer le filtreEntréeEntrée
Annuler le filtreÉchapÉchap
Supprimer l’élément sélectionnéRetour arrièreSuppr
Ajouter un point de contrôleCtrl + Maj + ACmd + Maj + A
Dupliquer un point de contrôleCtrl + D ou Alt + faire glisserCmd + D ou Option + faire glisser
Afficher le masque du point de contrôleCtrl + faire glisserCmd + faire glisser

RAW Presharpener, accentuation initiale

Le module RAW Presharpener est destiné à compenser la perte de netteté que subit votre image à la capture, notamment en raison du filtre passe-bas placé devant le capteur de l’appareil, mais il peut également être utilisé dans un flux d’accentuation complet, de la capture au traitement créatif jusqu’à la sortie (ces deux derniers étant assurés par Output Sharpener), et dans vous souhaitez garder le contrôle total sur cette phase importante du flux de travail. Dans ce cas, et quelle que soit le format d’origine du fichier à traiter, il est conseillé de désactiver toute accentuation de la netteté, aussi bien au niveau de l’appareil de prise de vue, que dans l’application hôte, notamment s’il s’agit d’un convertisseur et développeur de fichiers Raw.

Accentuation de netteté globale

Une fois votre image ouverte dans RAW Presharpener, vous pouvez utiliser une méthode simple, qui convient à la majorité des images, et qui consiste à renforcer la netteté globale avec des outils adaptatifs que vous trouverez dans le volet de droite :

  1. Intensité adaptative : réglé par défaut à 50 %, ce curseur renforce (vers la droite) ou atténue (vers la gauche) en reposant sur des algorithmes capables de tenir compte de la présence d’éléments dans l’image comme les contours, les détails, les aplats. La règle, ici, est d’accentuer l’image franchement, mais sans exagération, ce que vous pouvez contrôler en décochant la case Aperçu*, dans la barre supérieure, pour comparer l’image après puis avant accentuation (n’hésitez pas à zoomer à 100 % ou à comparer dans la loupe*).
  2. Accentuer les surfaces / Accentuer les bords : ce curseur, réglé par défaut au centre, permet, vers la gauche, d’accorder plus d’importance aux zones et aux détails de l’image à l’intérieur des contours, ou à des aplats et, vers la droite, d’insister plutôt sur les contours. Néanmoins, en général, il est conseillé de laisser le curseur tel qu’il est et, si vous avez besoin d’accentuer à l’intérieur des contours, utilisez plutôt les méthodes sélectives abordées ci-après.
  3. Qualité d’image : cette fonction étant calée sur Normal par défaut, l’option ISO élevée (cliquez sur le bouton pour l’activer) permet d’adapter les algorithmes d’accentuation aux images prises à sensibilité élevée et, donc, présentant du bruit, qui risque d’être amplifié par tout renforcement de netteté.
  4. Appliquer à l’intégralité de l’image : ce curseur travaille plutôt de concert avec les points de contrôle. Tant que vous vous contentez d’une accentuation globale, ce curseur est réglé à 100 %, mais vous pouvez également vous en servir pour moduler le renforcement de netteté.
Accentuation globale de la netteté.

Lorsque vous effectuez une accentuation de netteté, n’hésitez pas à comparer l’image avant/après correction en zoomant dans l’image, ou avec la loupe, le bouton Aperçu et les différents modes d’affichage accessibles dans la barre supérieure. Pour plus d’informations à propos de ces outils, consultez la page Interface et raccourcis clavier.

Accentuer la netteté avec les points de contrôle

Appliquer et utiliser les points de contrôle

Les points de contrôle vont vous permettre d’accentuer la netteté de façon très précise, sur des éléments de l’image plutôt que sa globalité. Par exemple, en portrait, on voudra renforcer la netteté des yeux et de la bouche, mais pas la peau et, en paysage, on cherchera à renforcer la netteté côté sol, et pas côté ciel, notamment le ciel bleu où le bruit pourrait rapidement faire son apparition. Dans la section Accentuation sélective, à droite, un menu vous permet de choisir entre deux méthodes, Points de contrôle, présentée ici, et Plages de couleurs, abordée dans le paragraphe suivant :

  1. Dans le menu déroulant, choisissez Points de contrôle.
  2. Cliquez sur le bouton « + ».
  3. Cliquez dans l’image pour poser un point de contrôle sur la zone à traiter.
  4. Le curseur Appliquer à l’intégralité de l’image passe automatiquement de 100 % à 0 %.
  5. Réglez le rayon d’action du point de contrôle avec le premier curseur.
  6. Accentuez la netteté avec les curseurs Intensité adaptative et/ou Accentuer les surfaces / Accentuez les bords, situés en haut du volet, à droite (voir paragraphe précédent).
  7. Ajustez l’accentuation à votre goût à l’aide du curseur Opacité du point de contrôle (réglé par défaut à 100 %).

Utiliser plusieurs points de contrôle et les grouper

Pour corriger une vaste zone de l’image, posez d’autres points de contrôle, et reprenez les étapes ci-dessus. Vous pouvez également chaîner les points de contrôle en activant l’outil Sélection (touche A), puis en traçant un rectangle qui englobe plusieurs points de contrôle. Dans ce cas, il suffira d’agir sur un curseur pour que l’accentuation s’applique de la même manière à tous les autres.

Protéger avec un point de contrôle négatif

À gauche : ciel bleu non protégé de l’accentuation (Opacité 100 %) / À droite : ciel bleu protégé (Opacité 0 %).

Vous pouvez également protéger une partie de l’image de toute accentuation de netteté à l’aide d’un point de contrôle négatif (vous pouvez également en poser plusieurs et les chaîner) :

  1. Dans la section Accentuation sélective, cliquez sur le bouton « – » (signe moins).
  2. Cliquez dans l’image pour poser le point de contrôle de protection.
  3. Ajustez le rayon pour englober la zone à protéger.
  4. Le curseur Opacité est réglé par défaut à 0 (pas d’accentuation).

Voici un autre exemple montrant la précision d’une accentuation avec points de contrôle dans le cas d’un portrait. Des points de contrôle ont été posés sur les yeux [1] et à différents endroits de la bouche [2] pour les rendre plus nets, tandis que des points de contrôle négatifs [3] ont été apposés pour protéger la peau de tout renforcement de netteté :

Le mode d’affichage du masque de netteté montre, en blanc, les zones dont la netteté est renforcée et, en noir, les zones protégées.
Bouche et yeux plus nets, peau du visage protégée.
Image Scott Stulberg

Dupliquer un point de contrôle

Si vous souhaitez dupliquer un point de contrôle, vous disposez de deux méthodes :

  1. Cliquez, dans la liste des points de contrôle, sur le point de contrôle à dupliquer, puis cliquez sur Dupliquer.
  2. Ou passez la souris sur le point de contrôle à dupliquer, dans l’image, tout en pressant la touche Alt/Option. Le pointeur de la souris se pare d’un signe « + » : cliquez et maintenez le clic sur le point de contrôle, puis glissez le duplicata là où vous le souhaitez.

Supprimer un point de contrôle

Pour supprimer un ou plusieurs points de contrôle :

  1. Dans la liste, cliquez sur un point de contrôle pour le sélectionner. Pour sélectionner toute la liste ou des points de contrôle contigüs, cliquez sur le premier point de contrôle, puis sur le dernier avec la touche Majuscules. Pour sélectionner plusieurs points de contrôle qui ne se suivent pas, cliquez avec la touche Ctrl/Cmd. Puis cliquez sur le bouton Supprimer.
  2. Dans l’image, cliquez sur le point de contrôle à supprimer, puis supprimez-le avec la touche Suppression ou Retour arrière de votre clavier.
  3. Pour supprimer plusieurs points de contrôle dans l’image, activez l’outil Sélection (touche A), puis tracez un rectangle englobant les points de contrôle concernés. Pressez la Suppression ou Retour arrière de votre clavier, puis validez dans la boîte de dialogue qui s’affiche (vous pouvez désactiver son affichage en cochant Ne plus afficher).

Accentuer la netteté avec les plages de couleurs

Autre méthode d’accentuation de la netteté : en fonction des couleurs, après avoir choisi Plages de couleurs, dans le menu de méthode. Par défaut, RAW Presharpener vous propose 3 plages : rouge, orange, bleu, représentés par des pavés accompagnés d’une pipette, qui va vous permettre de sélectionner des couleurs directement dans l’image :

  1. Cliquez sur une pipette pour l’activer.
  2. Placez-la dans l’image puis cliquez.
  3. La couleur correspondante est prélevée et indiquée dans le petit pavé.
  4. Accentuez la netteté avec les curseurs Intensité adaptative et/ou Accentuer les surfaces / Accentuez les bords.
  5. Ajustez l’accentuation avec le curseur Opacité situé sous chaque plage de couleur (réglé par défaut à 100 %).
  6. Pour une autre couleur, cliquez sur une autre pipette et reprenez les étapes précédentes.

 Pour ajouter une plage de couleurs, cliquez sur le bouton « + », sous la liste, ce qui va afficher le pavé (en violet pâle), la pipette et les curseurs associés. Vous pouvez ajouter autant de plages que souhaité, et vous pouvez les supprimer individuellement en cliquant sur leur bouton « – » (signe moins).

Notez que les points de contrôle de protection peuvent être combinés à l’accentuation par plages de couleurs.

Output Sharpener, accentuation de sortie

Le plug-in Output Sharpener va vous permettre de préparer et d’accentuer la netteté de votre image, de manière créative, mais aussi en fonction de sa destination (publication électronique, impression, tirage) et selon sa taille et sa résolution. Cette dernière étape de travail sur la netteté intervient après les étapes suivantes :

L’ accentuation de sortie et l’accentuation créative dans Output Sharpener sont étroitement liées. En effet, c’est après avoir décidé sur quel type de support vous allez produire votre image que vous allez passer aux réglages de l’accentuation créative, ce qui explique pourquoi, dans l’interface, les outils créatifs sont disposés après les outils de sortie. Dans cette page, vous aborderez les sujets suivants :

En travaillant la netteté de vos images, n’oubliez pas de vous servir des modes d’affichage de comparaison et de vérification, ainsi que la loupe et le zoom, ce derneir étant indispensable pour vérifier la netteté et l’éventuelle montée d’artefacts et de halos d’accentuation le long des contours. Vous trouverez toutes les informations indispensables dans la page Interface et raccourcis clavier.

Accentuation de la sortie

Dans cette section, vous allez déterminer le support de sortie de votre image, entre affichage sur écran, qui est le choix par défaut, et un certain nombre de méthodes d’impression sur papier. C’est la première étape, avant de passer à l’accentuation créative car, pour cette dernière, vous n’utiliserez pas les mêmes réglages pour un écran et une imprimante jet d’encre. Pour choisir le support de sortie, cliquez pour dérouler la liste (les options dépendent du type de sortie, certaines sont communes) :

  1. Écran : accentue la netteté de l’image pour un affichage sur un écran d’ordinateur (publication électronique, galerie web, etc.).
    •  Intensité adaptative : réglé à 50 % par défaut, renforce ou réduit la netteté globale (son fonctionnement est similaire au même curseur dans RAW Presharpener).
  1. Jet d’encre : accentue la netteté de l’image imprimée sur une imprimante photo à jet d’encre.

3 / Ton continu (continuous tone) : accentue la netteté des tirages en labo photo (à moins que votre labo utilise aussi le jet d’encre).

4 / Demi-teintes (halftone) : accentue la netteté d’images à destination de publications (journal, magazine).

5 / Périphérique hybride : cette option peut s’appliquer dans le cas où vous ne savez pas comment seront diffusées ou publiées vos images, écran ou papier.

* Pour plus de détails, reportez-vous à la description de la fonction, paragraphe 2. Jet d’encre.

Accentuation créative

Après avoir établi de quelle manière la netteté de vos images sera réglée, en fonction de leur destination et du support de sortie, il est temps de passer à la partie créative du processus d’accentuation, aussi bien de manière globale, ou avec les outils sélectifs (points de contrôle et plages de couleurs), abordés dans le paragraphe suivant, et qui utilisent les mêmes curseurs et les mêmes algorithmes.

La section Accentuation créative, dans le volet de droite, propose les outils suivants :

  1. Intensité de l’accentuation de la sortie : réglage global de l’accentuation, permettant ainsi de moduler l’ensemble des autres réglages. la valeur par défaut est 100 %, vous pouvez atténuer l’accentuation vers la gauche, et l’amplifier vers la droite.
  2. Structure : renforce ou atténue les textures, sans affecter la netteté des contours.
  3. Contraste local : en agissant sur le micro-contraste des détails, permet de donner plus de punch à l’image (vers la droite) ou, au contraire, diffuser les détails (vers la gauche).
  4. Mise au point : permet de redonner de la netteté à des éléments de l’image étant légèrement hors plan de netteté. En réglant le curseur vers la gauche, vous introduisez un effet de flou, comme si la mise au point de l’objectif avait été décalée.
Exemple d’accentuation de sortie Écran avec renforcement de l’intensité et du contraste local.

Accentuation sélective

L’accentuation sélective de Output Sharpener met en œuvre deux méthodes que vous pouvez combiner : avec les points de contrôle et/ou avec les plages de couleurs.

Accentuer la netteté avec les points de contrôle

Les points de contrôle vont vous permettre d’accentuer la netteté avec précision, sur des portions de l’image plutôt que sa globalité. Dans la section Accentuation sélective, à droite, un menu vous permet de choisir entre deux méthodes, Points de contrôle, présentée ici, et Plages de couleurs, abordée dans le paragraphe suivant :

  1. Dans le menu déroulant, choisissez Points de contrôle.
  2. Cliquez sur le bouton Ajouter un point de contrôle.
  3. Cliquez dans l’image pour poser un point de contrôle sur la zone à traiter.
  4. Réglez le rayon d’action du point de contrôle avec le premier curseur.
  5. Appliquez l’une des 4 corrections disponibles (cliquez sur le petit triangle pour dévoiler tous les curseurs) :
    •  Intensité de l’accentuation de la sortie*.
    • Structure (S)*.
    • Contraste local (CL)*.
    • Mise au point (M)*.

* Ces curseurs sont les mêmes que ceux de la section Accentuation créative. Veuillez consulter le paragraphe consacré à cette section pour en savoir plus sur ces outils.

Regroupement de points de contrôle.

Pour corriger une vaste zone de l’image, posez d’autres points de contrôle, et reprenez les étapes ci-dessus. Vous pouvez également chaîner les points de contrôle en activant l’outil Sélection (touche A), puis en traçant un rectangle qui englobe plusieurs points de contrôle. Dans ce cas, il suffira d’agir sur un curseur pour que l’accentuation s’applique de la même manière à tous les autres.

Haut : points de contrôle de protection posés dans le ciel (ainsi que dans la verrière de la passerelle), tous curseurs à 0.
Milieu : accentuation globale appliquée, la passerelle est plus nette, le ciel reste intact (pas de montée du grain/bruit).
Bas : avec affichage du masque d’effet, en blanc, parties accentuées, en noir, parties protégées.

Vous pouvez également protéger une partie de l’image de toute accentuation de netteté à l’aide d’un point de contrôle négatif (vous pouvez également en poser plusieurs et les chaîner) :

  1. Cliquez sur le bouton Ajouter un point de contrôle.
  2. Ajustez le rayon pour englober la zone à protéger.
  3. Réglez les curseurs à 0, ce qui fera office de protection et empêchera toute accentuation de netteté à cet endroit de l’image.

Gérer les points de contrôle

La liste des points de contrôle vous permet d’effectuer les opérations suivantes :

  1. Désactiver temporairement un point de contrôle : cliquez sur la case à cocher à gauche.
  2. La valeur en % indique la taille du rayon d’action du point de contrôle (ajusté avec le curseur Taille de chaque point de contrôle).
  3. Afficher / masquer la sélection pour tous les points de contrôle : vous pouvez afficher le masque monochrome de tous les points de contrôle en même temps en cliquant sur le bouton carré dans l’entête de la liste des points de contrôle, ou individuellement, en cochant la ou les cases dans la même colonne. Notez que le masque affiche du blanc (zones affectées par les corrections à 100 %), du noir (zones non affectées par les corrections), et des nuances de gris, en fonction de la densité de la correction.
  4. Réinitialiser les curseurs de point de contrôle : la flèche courbe remet à 0 % les réglages des curseurs du point de contrôle concerné.

Dupliquer un point de contrôle

Si vous souhaitez dupliquer un point de contrôle, vous disposez de deux méthodes :

  1. Cliquez, dans la liste des points de contrôle, sur le point de contrôle à dupliquer, puis cliquez sur Dupliquer (5).
  2. Ou passez la souris sur le point de contrôle à dupliquer, dans l’image, tout en pressant la touche Alt/Option. Le pointeur de la souris se pare d’un signe « + » : cliquez et maintenez le clic sur le point de contrôle, puis glissez le duplicata là où vous le souhaitez.

Supprimer un point de contrôle

Pour supprimer un ou plusieurs points de contrôle :

  1. Dans la liste, cliquez sur un point de contrôle pour le sélectionner. Pour sélectionner toute la liste ou des points de contrôle contigüs, cliquez sur le premier point de contrôle, puis sur le dernier avec la touche Majuscules. Pour sélectionner plusieurs points de contrôle qui ne se suivent pas, cliquez avec la touche Ctrl/Cmd. Puis cliquez sur le bouton Supprimer (6).
  2. Dans l’image, cliquez sur le point de contrôle à supprimer, puis supprimez-le avec la touche Suppression ou Retour arrière de votre clavier.
  3. Pour supprimer plusieurs points de contrôle dans l’image, activez l’outil Sélection (touche A), puis tracez un rectangle englobant les points de contrôle concernés. Pressez la Suppression ou Retour arrière de votre clavier, puis validez dans la boîte de dialogue qui s’affiche (vous pouvez désactiver son affichage en cochant Ne plus afficher).

Accentuer la netteté (avec les plages de couleurs)

Dans le menu de choix de méthode, sélectionnez Plages de couleurs. Par défaut, Output Sharpener vous propose 3 plages : rouge, orange, bleu, représentées par des pavés accompagnés d’une pipette, cette dernière vous permettant de sélectionner des couleurs directement dans l’image :

  1. Cliquez sur une pipette pour l’activer.
  2. Placez-la dans l’image puis cliquez.
  3. La couleur correspondante est prélevée et indiquée dans le petit pavé.
  4. Accentuez ou réduisez localement la netteté de sortie avec le curseur Intensité de l’accentuation de la sortie, qui va moduler les réglages que vous ferez dans la section Accentuation créative. Pour une autre couleur, cliquez sur une autre pipette et reprenez les étapes précédentes.
  5.  Pour ajouter une plage de couleurs, cliquez sur le bouton « + », sous la liste, ce qui va afficher le pavé (en vert), la pipette et les curseurs associés. Vous pouvez ajouter autant de plages que souhaité, et vous pouvez les supprimer individuellement en cliquant sur leur bouton « – » (signe moins).

Notez que les points de contrôle de protection peuvent être combinés à l’accentuation par plages de couleurs.

Préréglages

 Si vous avez déterminé une méthode d’accentuation de netteté et que vous souhaitez l’utiliser ultérieurement, sur de futures images, vous n’avez pas besoin de reprendre tous les réglages à chaque session de travail. Tout en haut du volet de droite, vous trouverez une section pour gérer les préréglages :

  1. Faites vos réglages dans Output Sharpener.
  2. Dans la section des préréglages, cliquez sur Ajouter un nouveau préréglage.
  3. Une boîte de dialogue vous invite à saisir le nom de votre préréglage.
  4. Validez en cliquant sur OK.
  5. Votre préréglage apparaît dans la section. Lorsque vous travaillez sur une nouvelle image, cliquez sur le préréglage pour l’appliquer.

Vous pouvez créer autant de préréglages que vous souhaitez, et les gérer avec les commandes suivantes :

  1. Pour mettre à jour votre préréglage avec de nouveaux réglages, passez la souris sur le préréglage, puis cliquez sur le bouton Mettre à jour, à droite.
  2. Pour supprimer un préréglage, passez la souris dessus, puis cliquez sur le bouton X, à gauche.

Cette page vous a été utile?