Dernière mise à jour le juillet 13, 2022
Clair | Sombre

Avec le module HDR Efex Pro 2, vous pourrez assembler et fusionner des images prises avec des réglages d’exposition différents, afin d’étendre la plage dynamique, c’est-à-dire la capacité à restituer les tons les plus sombres et les plus clairs dans la même image. Grâce à son moteur 32 bits, HDR Efex Pro 2 vous ouvre de nombreuses possibilités créatives, aussi bien pour des rendus surréalistes que naturels, avec possibilité de corriger l’image obtenue de façon globale comme sélective, à l’aide des points de contrôle.

Interface de HDR Efex Pro 2.
Image Chris Gorman

L’accès à HDR Efex Pro 2 étant différent des autres modules de la Nik Collection, merci de consulter le chapitre Flux de travail pour plus d’informations.

Paramètres et aide

Dans les paramètres de HDR Efex Pro 2, vous pourrez choisir les réglages concernant l’interface, le traitement des images fantômes, l’accélération GPU, la sortie des images et l’empilement des images avec les originaux.

Après avoir lancé HDR Efex Pro 2, cliquez sur le bouton Paramètres, en bas à gauche. Dans la fenêtre flottante, vous pouvez ouvrir l’une des sections en cliquant sur son bandeau, à commencer par Paramètres de l’interface :

Alignement et réduction des images fantôme

Si vous le souhaitez, HDR Efex Pro 2 est capable de prendre compte des images à fusionner prises à main levée et/ou contenant des éléments en mouvement ou en déplacement. Il est également en mesure de corriger l’aberration chromatique.

* Les changements prennent effet au prochain lancement de HDR Efex Pro 2.
* Pour chacune des options ci-dessus, si vous sélectionnez Utiliser les derniers paramètres, c’est le réglage de la session précédente qui sera automatiquement appliqué.

GPU

La section GPU (Graphics Processor Unit), à laquelle vous accèderez en cliquant sur son bandeau, permet la prise en charge de la carte vidéo de votre ordinateur pour lui confier les calculs liés au traitement des images, ce qui permet de soulager le processeur principal. Pour cela, cochez la case Utiliser GPU pour le traitement des images. Vous y trouverez également des informations relatives à votre GPU : marque, modèle, mémoire et version du pilote (si disponible).

Paramètres de sortie des images

Dans cette section, vous pourrez procéder aux réglages des fichiers de sortie, après avoir cliqué sur le bandeau Paramètres de sortie des images :

*Lorsque vous choisissez un format de sortie, attention de ne pas contredire le même paramètre dans le programme hôte. En effet, si, dans ce dernier, vous avez sélectionné TIFF 16 bits, et que vous choisissez JPEG dans l’un des modules de la Nik Collection, ce sera bien un JPEG qui sera généré en enregistrant.

Empilement

Les options suivantes vous permettent de gérer et d’organiser les images fusionnées, au retour dans certaines applications :

Améliorer NikCollection

Si vous souhaitez que le programme transmette des statisitiques d’utilisation, cochez la case dédiée, après avoir ouvert la section en cliquant sur son bandeau. Ces statitstiques, qui restent anonymes, permettent aux développeurs de DxO Labs d’évaluer la manière dont le sutilisateurs se servent du programme, dans le but de développer et d’améliorer le produit. Vous en saurez plus en cliquant sur le bouton situé juste en-dessous (connexion Internet requise).

Pour enregistrer vos choix, cliquez sur OK, sinon cliquez sur Annuler.

Aide

Pour accéder aux liens d’aide en ligne, vous pouvez passer par le menu Aide ou cliquer sur le bouton Aide, en bas à gauche (connexion Internet requise) :

Interface

D’une manière générale, tous les composants de la suite Nik Collection partagent la même interface, à quelques détails et éléments près. HDR Efex Pro 2 est composé de 5 éléments distincts :

  1. La barre d’outils supérieure
  2. Le volet de gauche
  3. La zone d’affichage de l’image
  4. Le volet de droite
  5. La barre d’outils inférieure
Les 5 éléments de l’interface de HDR Efex Pro 2.

HDR Efex Pro 2 comporte également une fenêtre de prévisualisation pour la fusion des images. Pour plus d’informations, consultez la page Fusionner les images de ce chapitre.
Vous trouverez les informations et les détails sur les menus Modifier et Aide (le menu Fichier est inactif en mode plug-in) dans la page Mode autonome (chapitre Flux de travail).

La barre d’outils supérieure

La barre d’outils supérieure concentre les outils et les commandes liées à l’affichage de l’image et des volets latéraux.

La barre d’outils supérieure.
  1. Masquer ou afficher les panneaux de réglage* : escamote et dévoile le volet de gauche.
  2. Affichage d’une seule image : affichage normal de l’image, sans séparation et comparaison.
  3. Fractionner l’aperçu : sépare l’image en deux à l’aide d’une ligne rouge verticale pouvant être déplacée à gauche ou à droite, et basculer en mode horizontal en cliquant sur la flèche en haut de la ligne, avec également la possibilité de déplacer la ligne rouge de haut en bas. La moitié gauche (ou moitié supérieure) représente l’image telle qu’elle a été ouverte dans le plug-in, la moitié droite (ou moitié inférieure) représente l’image traitée et corrigée. Vous pouvez également zoomer et vous déplacer dans l’image, soit avec le Navigateur, soit avec l’outil Main, en pressant la barre Espace.
  4. Aperçu côte à côte : la version avant traitement est affichée à gauche, la version après traitement, à droite. Vous pouvez également afficher les deux versions de l’image l’une au- dessus de l’autre an cliquant sur le bouton situé entre les deux. Vous pouvez également zoomer et vous déplacer de manière synchrone dans les deux images, soit avec le Navigateur, soit avec l’outil Main, en pressant la barre Espace.
  5. Comparer : en cliquant sur ce bouton, vous pouvez comparer rapidement l’image avant et après corrections. Il n’est disponible qu’avec le mode Affichage d’une seule image (2).
  6. Zoom** : réglé à 100 % par défaut, le bouton permet de zoomer dans l’image. Un Navigateur flottant s’affiche automatiquement, affichant la zone agrandie de l’image, et que vous pouvez déplacer, soit en la saisissant, soit en cliquant à un autre endroit dans le Navigateur. Vous pouvez aussi vous déplacer dans l’image avec l’outil main, en maintenant la barre Espace enfoncée. Pour revenir à l’affichage normal, cliquez sur le bouton Zoom. La flèche vous permet d’accéder à d’autres taux d’agrandissement (de 6,25 % à 400 %). Le zoom et le déplacement fonctionnent aussi avec les modes d’affichage fractionné et côte à côte.
  7. Changer la couleur d’arrière-plan : cliquez successivement sur le bouton pour changer le fond du gris moyen au blanc, au noir puis retour au gris moyen. Cela vous permet d’adapter l’affichage à la luminosité de l’image, par exemple assombrir le fond pour éviter un contraste trop violent entre une image sombre et l’interface.
  8. Masquer ou afficher les panneaux de réglage : escamote et dévoile le volet de droite.

* Vous pouvez masquer/dévoiler les deux volets latéraux en même temps avec la touche Tab (tabulation) du clavier.
** Pour zoomer, vous pouvez également presser la barre Espace, et revenir en arrière en la relâchant.

Le Navigateur flottant.

Le volet de gauche

Le volet de gauche comporte l’ensemble des filtres et effets regroupés sous la section Types, ainsi que les sections Personnalisé, pour créer vos propres effets, et Importé, pour charger des effets partagés par d’autres utilisateurs. Pour le fonctionnement de ces palettes, reportez-vous à la page Utilisation et gestion des types.

Le volet comporte également la palette Historique. Elle présente toutes les étapes de traitement et de correction de votre image, du haut (plus ancien) vers le bas (plus récent). Pour voir l’image à une étape particulière, cliquez sur l’étape en question dans la liste. L’étape sélectionnée est affichée en jaune, toutes les étapes précédentes (en haut) sont en blanc, et toutes les étapes qui suivent (en bas) sont grisées : si vous effectuez une correction à ce moment, les étapes grisées seront supprimées.

Le bouton Paramètres de fusion permet de revenir à la fenêtre de fusion (voir la page Fusionner les images).

En mode d’affichage fractionné ou côte à côte, un sélecteur d’historique, sous la forme d’une flèche jaune, sur le bord gauche de la section, permet, en le déplaçant, d’appliquer une étape d’historique à la vue de gauche.

La zone d’affichage de l’image

C’est ici que l’image est affichée, sur un fond gris moyen que vous pouvez modifier en cliquant sur le bouton Changer la couleur de l’arrière-plan, dans la barre d’outils supérieure.

En bas à droite, sous l’image, vous trouverez les informations suivantes :

  1. Nom et extension du fichier.
  2. Taille en mégapixels.
  3. Sensibilité ISO.
  4. Appareil de prise de vue.

Le volet de droite

Le volet de droite affiche les sections d’outils, en fonction des effets et des filtres sélectionnés dans le volet de gauche. Mais il y a également un certain nombre de fonctionnalités communes :

  1. Activer/désactiver l’effet de la section : en décochant la case à gauche du nom de la palette, vous désactivez temporairement les outils et les réglages appliqués à l’image. Cela vous permet de faire des comparaisons rapides. Pour réactiver les outils et les réglages, cochez la case.
  2. Réinitialiser tous les paramètres de cette section à leur valeur par défaut : cliquez sur la flèche recourbée pour réinitialiser d’un coup tous les outils et réglages de la section.
  3. Cliquez sur la barre du nom de la section ou sur la flèche à gauche pour fermer/ouvrir la section.
  4. Double-cliquez sur un curseur pour le réinitialiser.
  5. Réglages sélectifs : voir la page Outils de correction de ce chapitre pour une description détaillée des points de contrôle et des fonctions associées.

La section Loupe et Histogramme est également disponible quels que soient les outils utilisés. Pour passer de l’un à l’autre, passez la souris juste sous la barre de titre, pour faire apparaître le sélecteur, puis cliquez sur l’une ou l’autre fonction :

  1. Loupe :
    • L’aperçu montre un agrandissement en temps réel à 200 % lorsque vous déplacez le pointeur de la souris dans l’image.
    • Vous pouvez également verrouiller la loupe sur un endroit précis de l’image : cliquez sur l’épingle à droite dans la barre de titre, puis cliquez à l’endroit voulu dans l’image. Pour déverrouiller, cliquez à nouveau sur l’épingle.
    • Que la loupe soit verrouillée ou pas, vous pouvez également vous déplacer dans l’image, après avoir cliqué dans la loupe (l’image affichée au centre ne bouge pas, même zoomée).
  1. Histogramme :
    •  Afficher les tons foncés rognés / Afficher les tons clairs rognés : les deux boutons, situés à chaque extrémité du sélecteur de mode Loupe/Histogramme permettent d’afficher les tons écrêtés sous forme de masque rouge (tons foncés trop denses) ou bleu (tons clairs devenus blancs).
    • Par défaut, l’histogramme présente tous les canaux. En cliquant dans l’histogramme, vous passez successivement de tous les canaux aux canaux Rouge, Vert, Bleu, Luminosité puis tous.

La barre d’outils inférieure

 La barre d’outils inférieure inclut l’accès à l’aide, aux paramètres du plug-in et aux fonctions d’enregistrement :

  1. Aide* : permet d’accéder au guide utilisateur en ligne.
  2. Paramètres* : ouvre la fenêtre des options du plug-in.
  3. Précédent / Suivant : permet de passer d’une image à l’autre si plusieurs ont été ouvertes dans la même session, et indique le nombre d’images.
  4. Enregistrer et éditer plus tard** : active le flux de travail réversible. Le bouton ? ouvre une page d’information sur ce flux (connexion internet requise).
  5. Annuler : annule les traitements et corrections en cours et ferme le plug-in. L’image, dans l’application hôte, n’est pas modifiée.
  6. Enregistrer / Enregistrer tout : enregistre les traitements et corrections, puis ferme le plug- in. L’image, dans l’application hôte, est modifiée. La commande Enregistrer tout apparaît quand plusieurs images ont été ouvertes dans le plug-in.

* Pour plus d’informations, consultez la page Préférences et Aide.
** Pour en savoir plus sur le flux de travail non-destructif (à partir de la Nik Collection 3), consultez le chapitre Flux de travail.

Raccourcis clavier

ActionWindowsMacintosh
Tons clairs rognésMaj + HMaj + H
Tons foncés rognésMaj + SMaj + S
AnnulerCtrl + ZCmd + Z
RétablirCtrl + YCmd + Y
Plein écranFF
AperçuPP
Afficher/Masquer les palettes de commandeTabulationTabulation
Appliquer le filtreEntréeRetour
Annuler le filtreÉchapÉchap
ZoomerBarre d’espaceBarre d’espace
Zoom avantCtrl + « + »Cmd + « + »
Zoom arrièreCtrl + « -« Cmd + « -« 
AjusterCtrl + 0Cmd + 0
Zoomer à 100 %Ctrl + Alt + 0Cmd + Alt + 0
Ajouter un point de contrôleCtrl + Maj + ACmd + Maj + A
Supprimer un point de contrôleSupprSuppr
Dupliquer un point de contrôleCtrl + D, Alt + faire glisser, ou Ctrl + C pour copier, puis Ctrl + V pour collerCmd + D, Alt + faire glisser, ou Cmd + C pour copier, puis Cmd + V pour coller
Développer/Réduire un point de contrôleEE
Regrouper des points de contrôleCtrl + GCmd + G
Dissocier des points de contrôleCtrl + Maj + GCmd + Maj + G

Fusionner les images

Le travail dans HDR Efex Pro 2 se déroule en deux étapes : la fusion des images puis le traitement des images HDR. Dans cette page, vous aborderez la fusion des images, qui utilise une interface spécifique, la fenêtre Paramètres de fusion, et permet de traiter un certain nombre de problèmes inhérents à la fusion d’images. Une fois les images d’origine fusionnées, l’image HDR s’affichera dans le plug-in.

L’accès et l’utilisation de HDR Efex 2 reposent sur un flux de travail particulier, notamment par rapport aux applications hôtes. Pour plus d’informations, consultez le chapitre Flux de travail.

À l’ouverture des images

 Après avoir sélectionné les images d’exposition différente en vue d’une fusion HDR, puis commandé leur transfert dans HDR Efex Pro 2, elles s’ouvriront d’abord dans la fenêtre Paramètres de fusion, dans laquelle vous trouverez les options suivantes :

  1. Les vignettes des images sont affichées en haut de la fenêtre, et sont indiquées par leur nom de fichier. L’image la plus sombre est à gauche, celle exposée normalement est au centre et la plus claire est à droite. Cela vaut également si votre série comporte plus de 3 images. Même chose si vous n’ouvrez que 2 images.*
  2. Si l’écart entre chaque image dépasse 3 IL, un message vous avertira que la qualité de la fusion risque d’en pâtir, mais vous pouvez quand même la lancer. Sinon, choisissez des images ayant un écart moins prononcé, ou alors ajoutez des images intermédiaires.
  3. Un point d’exclamation dans un triangle jaune indique un certain nombre de problèmes liés aux métadonnées et aux informations (focale, taille d’image, etc.) dont HDR Efex Pro 2 a besoin pour la fusion des images.. Dans certain cas, HDR Efex Pro 2 procèdera malgré tout à la fusion, avec un recadrage automatique si nécessaire.

En cas de problème lié aux écarts d’exposition, outre un triangle jaune, des menus d’ajustement de l’exposition seront visibles sous les images :

  1. Sous les vignettes, vous trouverez un menu permettant d’ajuster manuellement, et individuellement, les écarts d’exposition d’une vue à l’autre (technique du bracketting), notamment si, pour une raison ou pour une autre, HDR Efex Pro 2 ne détecte pas automatiquement cette information dans les métadonnées EXIF de chacune des images.
  2. Vous pouvez également établir les écarts d’exposition par lot d’images, en choisissant une valeur dans le menu Espacement V.E (valeur d’exposition**), situé à droite. Si, par exemple, vous choisissez 3, vous appliquerez un écart de 3 diaphragmes (ou 3 IL) entre l’image la plus sombre et l’image normale, puis entre cette dernière et l’image la plus claire. Dans ce cas, l’écart entre la plus sombre et la plus claire sera de 3 IL + 3 IL = 6 IL, soit 6 diaphragmes.
  3. Chaque manipulation des valeurs IL et de leurs écarts rafraîchit l’aperçu de l’image finale.

* Si vous ne transférez qu’une seule image dans HDR Efex Pro 2, elle s’y ouvrira directement, sans passer par la fenêtre de fusion et, dans ce cas, vous pourrez travailler en mode HDR mono-image, mais avec toutes les limitations que cela impose en termes de plage dynamique.
** La notion de valeur d’exposition, telle qu’elle est exprimée ici, se réfère à la valeur IL (Indice de Luminosité, en français) ou EV (Exposure Value, en anglais). Pour simplifier : 1 EV = 1 IL = 1 diaphragme.

Traitement des problèmes

 En préalable à la fusion des images, HDR Efex Pro 2 vous permet de corriger certains problèmes et de le visualiser dans l’aperçu. Chacune des options suivantes peut être décochée en cliquant dans les cases correspondantes :

  1. Alignement : permet d’aligner au mieux une série d’images prises sans trépied.
  2. Réduction des images fantômes* : les algorithmes détectent et permettent d’éviter la répétition d’un élément en déplacement dans l’image (piéton, véhicule, etc.). Vous pouvez sélectionner l’intensité de la réduction, sachant que plus la valeur est élevée, plus elle sera efficace, mais au détriment du temps de calcul, avec l’apparition probable d’artefacts ou de bruit localisés dans l’image finale.
  3. Aberration chromatique* : permet d’atténuer les franges colorées le long de contours soumis à un fort contraste (branches d’arbres devant un ciel très lumineux, et situées en bord d’image). Néanmoins, il est fortement conseillé de traiter ce phénomène dans votre application hôte, sur les fichiers originaux.

* Vous pouvez inspecter l’effet de réduction des images fantômes et de l’aberration chromatique dans l’aperçu de l’image fusionnée (voir ci-après).

Aperçu et inspection de l’image fusionnée

Un aperçu de l’image après la fusion HDR est disponible dans l’interface. Son aspect varie en fonction des réglages manuels des écarts en valeurs EV.

Le curseur Régler l’exposition de l’aperçu*, situé juste en-dessous, permet d’afficher un aperçu de chaque image fusionnée, avec indication des valeurs EV à chaque extrémité de l’échelle.

Pour voir l’image la plus sombre, déplacez le curseur à fond à gauche, et pour la plus claire, à fond à droite, plus les images intermédiaires.

Le curseur permet également d’assombrir ou d’éclaircir l’image, afin d’inspecter les images

fantômes et l’aberration chromatique, après avoir cliqué le bouton Loupe :

  1. Déplacez la loupe dans l’image puis positionnez-la où vous le souhaitez, en vous aidant du rectangle rouge. Dès que vous êtes positionné, la portion de l’image dans le rectangle rouge s’affiche dans la loupe.
  2. Vous pouvez changer de mode d’affichage dans le haut de la loupe, en cliquant soit sur Réduction des images fantômes, soit sur Aberration chromatique (le mode actif est indiqué en jaune).
  3. Pour fermer la loupe, cliquez sur le bouton Loupe.

* Le curseur ajuste uniquement la luminosité de l’image d’aperçu, elle n’a aucune influence sur le résultat de la fusion.

Lancer la fusion HDR

Une fois les réglages effectués, ils ne vous reste plus qu’à démarrer la fusion des images :

  1. Cliquez sur Créer HDR.
  2. Vous basculez aussitôt dans l’interface de HDR Efex Pro 2, le traitement en cours étant indiqué par une barre de progression.

 Si vous souhaitez revenir à la fenêtre Paramètres de fusion, notamment pour modifier vos réglages :

  1. Allez dans la section Historique (volet de gauche).
  2. Cliquez sur le bouton Paramètres de fusion, en haut de la section.

Utilisation et gestion des types

Section Types

La bibliothèque de types prédéfinis est une collection d’effets disponibles pour HDR Efex Pro 2, avec des vignettes affichant l’effet de chaque style sur l’image active. Les préréglages constituent un moyen rapide d’apprendre et d’utiliser HDR Efex Pro 2, tout en fournissant un point de départ pour créer des préréglages personnalisés que vous pouvez appliquer ensuite à votre image en un seul clic.

Catégories de types

Les catégories prédéfinies vous permettent de filtrer les préréglages fournis. En cliquant sur une catégorie, seuls les préréglages de cette catégorie seront affichés. Cliquez sur la catégorie Tout pour afficher à nouveau l’ensemble des types. Les catégories sont :

Ajouter aux favoris

En cliquant sur l’étoile à côté d’un type, vous l’attribuerez à la catégorie Favoris. Pour désélectionner un type comme favori, cliquez à nouveau sur son étoile (étoile blanche : type non favori, étoile jaune : type favori).

Section Personnalisé

Cette bibliothèque de types stockera tous vos types personnalisés, en les séparant des types inclus dans le logiciel et pour faciliter votre propre flux de travail. Les types personnalisés incluent vos propres réglages, recettes et effets, que vous pourrez également partager avec d’autres utilisateurs de la Nik Collection – et inversement !

  1. Créez un nouveau type personnalisé fondé sur l’état de la photo actuelle (bouton +) : Cliquez sur ce bouton pour enregistrer les corrections en cours en tant que type personnalisé. Après avoir nommé le type, la vignette sera ajoutée à la section Personnalisé pour une utilisation ultérieure.
  2. Renommez ce type : cliquez sur le nom du type, sous la vignette, pour activer le champ de saisie. Après la saisie du nouveau nom, validez avec la touche Entrée.
  3. Ajouter aux favoris : cliquez sur l’étoile pour attribuer le type à la section Favoris de la bibliothèque de types (l’étoile devient jaune). Cliquez encore une fois pour le retirer (l’étoile redevient blanche).
  4. Cliquer pour supprimer ce type* : survolez le type pour afficher les boutons incrustés dans la vignette. Cliquez sur le X en haut à gauche pour supprimer le type de la section Personnalisé. Ce contrôle est uniquement disponible pour les préréglages importés / personnalisés.
  5. Cliquer pour exporter ce type* : survolez le type pour afficher les boutons incrustés dans la vignette. En cliquant sur le bouton en haut à droite, vous pourrez exporter le type, dans le but de le partager. Une boîte de diaogue du système vous permet de modifier le nom pré saisi, et de choisir l’emplacement d’enregistrement, avant ce cliquer sur Save.
  6. Cliquer pour mettre à jour ce type avec les paramètres actuels* : survolez le type pour afficher les boutons incrustés dans la vignette. En cliquant sur le bouton en bas à droite, vous pourrez mettre à jour le type si vous procédez à des modifications des réglages avec les outils du volet de droite.
  7. Exporter tout : ce bouton, situé tout en bas du panneau, permet d’enregistrer d’une traite l’ensemble des types dans un dossier accessible par une boîte de dialogue système, et que vous aurez créé au préalable.

* Ces commandes ne sont disponibles que pour les types personnalisés, et pas pour les types livrés avec le plug-in.

Section Importé

 Cette bibliothèque rassemble les types qui vous aurons été fournis par un autre utilisateur ou que vous aurez téléchargés sur Internet.

  1. Importer un type de votre ordinateur (bouton +) : après avoir cliqué sur ce bouton, une boîte de dialogue du système s’ouvre, dans laquelle vous pourrez localiser les types à importer. Après les avoir sélectionnés, cliquez sur Ouvrir. Les types importés apapraissent sous

forme de vignettes dans la section Importé.

  1. Cliquer pour supprimer ce type* : survolez le type pour afficher les boutons incrustés dans la vignette.
  2. Cliquez sur le X en haut à gauche pour supprimer le type de la section Importé. Ce contrôle est uniquement disponible pour les préréglages importés / personnalisés.
  3. Cliquer pour exporter ce type* : survolez le type pour afficher les boutons incrustés dans la vignette. En cliquant sur le bouton en haut à droite, vous pourrez exporter le type, dans le but de le partager. Une boîte de dialogue du système vous permet de modifier le nom pré-saisi, et de choisir l’emplacement d’enregistrement, avant ce cliquer sur Save.
  4. Exporter tout : ce bouton, situé tout en bas du panneau, permet d’enregistrer d’une traite l’ensemble des types dans un dossier accessible par une boîte de dialogue système, et que vous aurez créé au préalable.

* Ces commandes ne sont disponibles que pour les types personnalisés, et pas pour les types livrés avec le plug-in. Notez que vous ne pouvez pas mettre à jour ni renommer les types importés. Pour cela, appliquez-les, modifiez les réglages puis enregistrez en tant que nouveau type.

Outils de correction

Les outils de correction de HDR Efex Pro 2 vous permettent d’aller bien au-delà du simple choix d’un rendu HDR prédéfini. Vous pourrez intervenir sur la méthode HDR, la compression des tons, la tonalité, la couleur et également effectué des ajustements localisés grâce aux points de contrôle.

Le moteur de traitement HDR de HDR Efex Pro 2 est en 32 bits de bout en bout (à comparer aux 16bits des fichiers Raw, TIFF ou aux 8bits des fichiers JPEG).

 Réglages globaux

Après fusion puis ouverture de votre image HDR, le programme applique un rendu par défaut (le type 01 – Par défaut) et, à partir de là vous pouvez :

Pour les deux derniers cas, vous disposez, dans le volet de droite, d’outils qui vous permettent d’agir sur la compression des tons, la tonalité, la couleur, d’affecter des corrections sélectives avec les points de contrôle et appliquer quelques effets de finition.

Compression des tons

La compression des tons consiste à réduire les forts écarts de luminosité, de restituer du détail et des informations dans la plage dynamique de l’image, et de lui donner un rendu particulier, en combinant les réglages suivants :

  1. Compression des tons* : ajuste la luminosité des différents tons les uns par rapport aux autres.
  2. Intensité de la méthode* : permet de moduler l’effet combiné des réglages de méthode HDR (ci-après) et de compression des tons.
  3. Méthode HDR* : selon le type choisi au départ, HDR Efex Pro 2 va appliquer différents niveaux aux réglages suivants :
    • Profondeur : agit sur l’impact général du rendu HDR avec les réglages Désactivé, Délicat, Normal, Fort.
    •  Détail : renforce le niveau de détails jusqu’à l’extrême, avec les réglages Doux, Réaliste, Accentué, Détaillé, Grunge.
    • Dramatique : agit également sur le contraste des détails, jusqu’à des niveaux extrêmes, avec les réglages Plat, Naturel, Profond, Miteux, Vif et Granuleux.

* Conseil : effectuez d’abord vos réglages de méthode HDR, puis de compression des tons et, en dernier, ajustez l’intensité de la méthode (travaillez dans le sens 3-1-2 des points ci-dessus).

Tonalité

Les curseurs du panneau Tonalité vous permettent de corriger la luminosité et le contraste global de votre image, et de renforcer la présence des détails et des textures :

  1. Exposition : permet de régler la luminosité globale de l’image, plus sombre vers la gauche, plus claire vers la droite, avec la possibilité d’intervenir plus finement à l’extrémité du spectre à l’aide des deux curseurs suivants :
    • Ombres : corrige la luminosité des tons les plus sombres de l’image.
    • Tons clairs : corrige la luminosité des tons les plus clairs de l’image.
  2. Contraste : agit sur les écarts de luminosité en donnant, vers la gauche, un aspect plat à l’image (réduction des écarts de luminosité entre tons foncés et tons clairs), ou, vers la droite, un aspect très modelé (amplifie les écarts de luminosité, avec des tons foncés plus denses, et plus d’éclat dans les tons clairs). Vous pouvez affiner les réglages de contraste avec les deux curseurs annexes :
    • Noirs : permet, en allant vers la droite, d’éclaircir subtilement les zones sombres et d’y récupérer plus de détails, et approfondi la densité des zones sombres vers la gauche.
    • Blancs : préserve, vers la gauche, les détails des zones claires en les assombrissant subtilement, et leur donne plus d’éclat vers la droite.
  3. Structure : renforce, vers la droite, ou diffuse, vers la gauche, les petits détails ainsi que les textures dans l’image.

Couleur

Dans le panneau Couleurs, vous pourrez réchauffer ou refroidir votre image, et réduire ou renforcer, de manière globale, la vivacité des couleurs :

  1. Saturation : rendez les couleurs plus vives en déplaçant le curseur vers la droite, ou supprimez progressivement les couleurs en allant vers la gauche, jusqu’à obtenir une image en niveaux de gris.
  2. Température : le curseur reprend le principe de balance des blancs qu’on trouve dans tous les logiciels photo. Réchauffez l’image vers la droite (introduit du jaune), et refroidissez-les vers la gauche (introduit du bleu).
  3. Teinte : compense les éventuelles dérives de couleur (vert d’un côté, magenta de l’autre), après ajustement de la température.

Réglages sélectifs

 Les réglages sélectifs permettent de modifier uniquement certaines parties de l’image. Ajoutez un point de contrôle et lors du réglage des curseurs correspondants, cela affectera uniquement les objets ou les zones couverts par le point de contrôle. Dans HDR Efex Pro 2, les poins de contrôle reprennent les réglages globaux, plus la possibilité de moduler la méthode HDR choisie.

Vous trouverez plus d’informations et de détails sur le fonctionnement des points de contrôle dans le chapitre suivant.

Points de contrôle

  1. Bouton Points de contrôle : cliquez sur ce bouton pour ajouter un point de contrôle. Le pointeur de la souris change pour indiquer que vous pouvez cliquer pour placer le point de contrôle dans l’image. Vous pouvez placer autant de points de contrôle que souhaité. Après avoir placé le point de contrôle sur l’image, vous pouvez appliquer et ajuster les réglages suivants :
  2. Taille : le curseur permet de régler la portée ou rayon d’application du point de contrôle. Ainsi, tous les éléments de l’image dont la couleur, la luminosité et le contraste correspondent aux pixels sur lesquels est placé le point de contrôle, seront affectés par les corrections et les réglages suivants.
  3. Après avoir placé le point de contrôle sur l’image, vous pouvez appliquer et ajuster les réglages suivants :
    • Exposition (Ex) : modifie la luminosité de la zone ou de l’objet sélectionné. Contraste (Co) : modifie le contraste de la zone ou de l’objet sélectionné.
    • Saturation (Sa) : ajuste la vivacité des couleurs de la zone ou de l’objet sélectionné.
    • Structure (St) : renforce ou atténue la structure (restitution des détails et textures) de la zone ou de l’objet sélectionné.
    • Noirs (No) : augmente ou réduit la densité des ombres de l’objet ou de la zone sélectionnée.
    • Blancs (Wh) : amplifie ou réduit la luminosité des hautes lumières de l’objet ou de la zone sélectionnée.
    • Température (Te) : réchauffe (vers le jaune) ou refroidit (vers le bleu) l’objet ou de la zone sélectionnée.
    • Teinte (Ti) : compense les éventuelles dérives de couleur (vert d’un côté, magenta de l’autre).
    • Intensité de la Méthode (IM)* : permet de renforcer ou d’atténuer la méthode HDR choisie au préalable.
  4. Le petit triangle situé sous les 4 premiers curseurs (Ex, Co, Sa, St) permet de dévoiler ou de masquer les autres curseurs du point de contrôle.

* La méthode HDR et la compression des tons peuvent être modulés par ce curseur, mais ils ne peuvent pas être changés.

Section Réglages sélectifs

La section Réglages sélectifs vous permet de gérer les différents points de contrôle appliqués à l’image, et présentés ici sous forme de liste numérotée. Un point de contrôle actif est indiqué en jaune.

  1. Activer/Désactiver l’effet pour tous les points de contrôle : l’interrupteur désactive et réactive l’ensemble des points de contrôle appliqués à l’image, ainsi que les corrections et réglages associés.Taille : le cercle pointillé indique la colonne de taille, en %, du rayon d’efficacité des points de contrôle.
  2. Afficher/Masquer l’effet du point de contrôle : dans la liste des points de contrôle, la case à cocher à gauche de chaque point de contrôle permet de désactiver temporairement et de réactiver l’affichage du point de contrôle concerné, ainsi que les corrections et réglages associés.
  3. Afficher/Masquer la sélection pour tous les points de contrôle : ce bouton permet d’afficher les masques monochromes de l’ensemble des points de contrôle. Pour afficher le masque d’un seul point de contrôle à la fois, cochez la case située à droite, dans la liste. Dans le masque monochrome, le blanc indique les zones de limage où s’appliquent 100 % de la correction, le noir indique aucune correction et les variations de gris indiquent les zones plus ou moins affectées par la correction.
  4. Indique la taille de chaque point de contrôle en %.
  5. Bouton Regrouper : vous pouvez grouper plusieurs points de contrôle en les sélectionnant au préalable (tracez un rectangle englobant les points de contrôle ou cliquez dessus avec la touche Ctrl/Cmd) puis en cliquant sur ce bouton. Dans la liste, les points de contrôle sélectionnés sont regroupés dans un groupe numéroté. Lorsque vous appliquez une correction à l’un des points de contrôle, la correction sera appliquée aux autres points de contrôle du groupe. Le curseur de taille pour chaque point de contrôle dans un groupe peut toutefois être ajusté indépendamment.
  6. Bouton Dégrouper : pour supprimer le groupement de points de contrôle, sélectionnez le groupe dans la liste, puis pressez ce bouton. Tous les points de contrôle seront affichés comme non groupés, ce qui vous permettra de supprimer, de modifier ou de créer de nouveaux groupes à partir des points de contrôle individuels.
  7. Bouton Dupliquer : en cliquant sur ce bouton, vous dupliquez le ou les points de contrôle actuellement sélectionnés. Vous pouvez également dupliquer un point de contrôle en cliquant dessus avec la touche Alt/Option (le pointeur se pare d’un « + ») puis en glissant la souris pour repositionner le point de contrôle dupliqué.
  8. Bouton Supprimer : cliquez sur le bouton Supprimer pour effacer le ou les points de contrôle actuellement sélectionnés.

Finition

La section Finition est purement créative, en vous permettant d’appliquer des effets de vignetage, de densité neutre et d’aller plus loin dans le travail du contraste avec la courbe.

  1. Section Vignettage : ces outils vous permettent d’appliquer un effet d’assombrir ou d’éclaircissement des bords de l’image, pour lui  donner un effet vintage ou pour focaliser l’attention sur le sujet :
    • Menu Déroulant Vignettage : réglé par défaut sur Désactiver (pas de vignetage), passez la souris dans la liste pour voir l’effet en temps réel dans votre image. Pour sélectionner un effet et l’appliquer, cliquez dessus.
    • Placer centre : cliquez sur le bouton pour positionner un effet de vignetage décentré. Le pointeur de la souris se transforme en « + », puis cliquez pour le placer dans l’image. Si vous souhaitez modifier le positionnement, cliquez à nouveau sur le bouton et recommencez.
    • Quantité : contrôle l’intensité du vignetage. En déplaçant ce curseur vers la gauche, vous assombrissez les bords de l’image, et, vers la droite, vous les éclaircissez.
    • Cercle : contrôle la forme générale du vignettage, entre circulaire et rectangulaire.
    • Taille : règle l’étendue de l’effet de vignetage dans l’image.
Effet de vignetage Cadre noir 1.
  1. Section Densité neutre graduée : applique plus ou moins de densité dans les zones inférieures et supérieures de l’image, sans altérer les couleurs :
    • Tonalité supérieure : agit sur la densité, plus clair ou plus dense, dans les 2/3 supérieurs de l’image.
    • Tonalité inférieure : agit sur la densité, plus clair ou plus dense, dans les 2/3 inférieurs de l’image.
    • Diaphragme : permet de contrôler la transition (franche à 0%, diffuse à 100%) entre l’image et le bord des tonalités supérieure ou inférieure.
    • Déplacement vertical : permet d’étendre ou de réduire l’effet de densité.
    • Rotation : permet de contrôler l’angle de rotation de l’effet.
Tonalité inférieure +1,00.
  1. Section Niveaux et courbes : la courbe vous permet d’affiner ou de retravailler complètement le contraste de vos images, soit en utilisant une courbe prédéfinie, soit en agissant sur la courbe et les curseurs de niveaux :
    • Menu Niveaux et courbes : réglé par défaut sur Neutre, le menu vous permet de sélectionner des préréglages de contraste, de contraste de film argentique ou de virage coloré. La courbe se configure selon votre choix et, bien entendu, vous pouvez modifier les réglages proposés.
    • Menu Canal : réglé par défaut sur RGB (RGB : Red, Green, Blue, = RVB : Rouge, Vert, Bleu), permet de sélectionner le canal pour lequel la tonalité doit être réglée. Outre les canaux RVB, vous trouverez également un canal de Luminosité. Vous pouvez ainsi régler la luminosité et le contraste de votre photo sans modifier les couleurs.
    • Courbe des tonalités : cliquez sur la courbe pour l’ajuster, et y ajouter des points d’ancrage, qui vous permettront de verrouiller les réglages de contraste à des endroits précis de la courbe, et donc de l’image. Pour supprimer un point d’ancrage, double-cliquez dessus.
    • Curseurs de niveaux : faites glisser les curseurs Tons foncés (à gauche), Tons moyens (au centre) ou Tons clairs pour ajuster l’étendue de leurs plages respectives.
Courbe Contraste lumineux.

Cette page vous a été utile?