Dernière mise à jour le juillet 14, 2022
Clair | Sombre

Par rapport aux autres modules de la Nik Collection, Dfine 2 est le seul conçu pour traiter un problème : le bruit numérique. Qu’il s’agisse de bruit de contraste ou de bruit de couleur, le module vous permet d’analyser automatiquement ou manuellement vos images, que vous pourrez corriger globalement ou de manière sélective, à l’aide des Points de contrôle ou par plages de couleurs.

Dfine 2 en mode analyse de bruit.
Image Gilles Theophile
Dfine 2 en mode de réduction de bruit.

Dfine 2 propose également des pinceaux de correction de bruit spécifiques à une utilisation dans Adobe Photoshop. Pour plus d’informations, consultez la page Selective Tool 2, Meta-presets et outil Pinceau, dans le chapitre Flux de travail avec Adobe Photoshop.

Pour un fonctionnement optimal de Dfine 2 et pour éviter de cumuler des corrections de bruit qui pourraient affecter les détails de l’image, nous vous conseillons de désactiver la réduction de bruit, aussi bien sur votre appareil photo que dans le logiciel hôte.

Paramètres et aide

 Dans les paramètres de Dfine 2, vous pourrez effectuer les réglages concernant l’interface, les profils d’analyse de bruit et accéder au guide utilisateur en ligne.

Après avoir lancé Dfine, cliquez sur le bouton Paramètres, en bas à gauche. La fenêtre flottante vous propose les options suivantes :

 * Les changements prennent effet au prochain lancement de Dfine 2.

Pour chacune des options d’affichage par défaut, si vous sélectionnez Utiliser les derniers paramètres, c’est le réglage de la session précédente qui sera automatiquement appliqué.

Pour enregistrer vos choix, cliquez sur OK, sinon cliquez sur Annuler.

Aide

Pour accéder aux liens d’aide en ligne, vous pouvez passer par le menu Aide ou cliquer sur le bouton Aide, en bas à gauche (connexion Internet requise) :

Interface

D’une manière générale, tous les composants de la suite Nik Collection partagent la même interface, à quelques détails et éléments près. Dfine 2 est composé de 5 éléments distincts :

  1. La barre d’outils supérieure
  2. La zone d’affichage de l’image
  3. Le volet de droite
  4. La barre d’outils inférieure
Les 4 éléments de l’interface de Dfine 2.

Vous trouverez les informations et les détails sur les menus Ouvrir et Dernière modification dans la page Mode autonome (chapitre Flux de travail).

La barre d’outils supérieure

La barre d’outils supérieure concentre les outils et les commandes liées à l’affichage de l’image et des volets latéraux.

La barre d’outils supérieure.
  1. Affichage d’une seule image : affichage normal de l’image, sans séparation et comparaison.
  2. Fractionner l’aperçu : sépare l’image en deux à l’aide d’une ligne rouge verticale pouvant être déplacée à gauche ou à droite, et basculer en mode horizontal en cliquant sur la flèche en haut de la ligne, avec également la possibilité de déplacer la ligne rouge de haut en bas. La moitié gauche (ou moitié supérieure) représente l’image telle qu’elle a été ouverte dans le plug-in, la moitié droite (ou moitié inférieure) représente l’image traitée et corrigée. Vous pouvez également zoomer et vous déplacer dans l’image.
  3. Aperçu côte à côte : la version avant traitement est affichée à gauche, la version après traitement, à droite. Vous pouvez également afficher les deux versions de l’image l’une au- dessus de l’autre an cliquant sur le bouton situé entre les deux. Vous pouvez également zoomer et vous déplacer de manière synchrone dans les deux images, soit avec le Navigateur, soit avec l’outil Main, en pressant la barre Espace.
  4. Aperçu : en cochant/décochant cette case, vous alternez l’affichage de l’image avec et sans les corrections de bruit. l’aperçu fonctionne avec tous les modes d’affichage ci-après.
  5. Modes* : Dfine 2 propose plusieurs modes d’affichage de l’image vous permettant, en supprimant l’information de couleur, d’analyser et de visualiser le bruit, mais également l’effet des corrections, qui sera d’autant mieux apprécié en utilisant les modes d’affichage de comparaison :
    • RGB : affichage normal de l’image et de ses 3 canaux Rouge (Red), Vert (Green) et Bleu (Blue).
    • Rouge, Vert, Bleu : affiche l’image sans couleurs dans l’un de ces canaux.
    • Luminance : affichage du bruit de luminosité/contraste (grain, comparable à des grains de sel).
    • Chrominance : affichage du bruit de couleur (amas de pixels colorés).
    • Masque du bruit de contraste : affiche le masque de correction de bruit de contraste d’un Point de contrôle ou d’une plage de couleur (masque blanc : correction maximale, masque noir : pas de correction, masque gris : correction plus ou moins intense selon la densité du gris).
    • Masque du bruit de la couleur : affiche le masque de correction de bruit de couleur d’un Point de contrôle ou d’une plage de couleurs (masque blanc : correction maximale, masque noir : pas de correction, masque gris : correction plus ou moins intense selon la densité du gris).
  6. Sélection : active l’outil permettant de tracer une sélection rectangulaire dans l’image, par exemple pour chaîner plusieurs Points de contrôle ou rectangles de mesure du bruit.
  7. Zoom : permet d’agrandir l’image par clics successifs, à 100 % puis 300 % : ici, la loupe contient un « + ». Pour dézoomer, pressez la touche Alt (PC)/Option (Mac) et, ici, la loupe contient un « -« . La valeur d’agrandissement est affichée dans le coin supérieur droit de l’image.
  8. Panoramique : ou outil Main, vous permet de naviguer et de vous déplacer dans l’image après avoir zoomé.
  9. Changer la couleur d’arrière-plan : cliquez successivement sur le bouton pour changer le fond du gris moyen au blanc, au noir puis retour au gris moyen. Cela vous permet d’adapter l’affichage à la luminosité de l’image, par exemple assombrir le fond pour éviter un contraste trop violent entre une image sombre et l’interface.
Exemples de modes d’affichage : canal Bleu / Chrominance / Masque de bruit de contraste.

La zone d’affichage de l’image

C’est ici que l’image est affichée, sur un fond gris moyen que vous pouvez modifier en cliquant sur le bouton Changer la couleur de l’arrière-plan, dans la barre d’outils supérieure.

En bas à droite, sous l’image, vous trouverez les informations suivantes :

  1. Nom et extension du fichier.
  2. Taille en mégapixels.
  3. Sensibilité ISO.
  4. Appareil de prise de vue.

Le volet de droite

Le volet de droite affiche la section Réduction du bruit, incluant les outils d’analyse et de correction du bruit (voir page Mesure et réduction du bruit), ainsi que la Loupe et le Navigateur combinés.

  1. Loupe : active lorsque l’image est affichée normalement :
    • La ligne rouge sépare l’aperçu avant correction (à gauche) et après correction (à droite).
    • Vous pouvez vous déplacer dans l’aperçu en maintenant le clic et en déplaçant la souris dans toutes les directions.
    • La loupe peut être verrouillée à n’importe quel endroit de l’image, en activant l’épingle et en la plaçant dans l’image (le déplacement à la main reste possible).
  1. Navigateur : lorsque vous zoomez, le Navigateur remplace la Loupe, et affiche l’image en entier. Vous pouvez vous y déplacez en saisissant le rectangle rouge.

La barre d’outils inférieure

La barre d’outils inférieure inclut l’accès à l’aide, aux paramètres du plug-in et aux fonctions d’enregistrement :

  1. Aide* : permet d’accéder au guide utilisateur en ligne.
  2. Paramètres* : ouvre la fenêtre des options du plug-in.
  3. Précédent / Suivant : permet de passer d’une image à l’autre si plusieurs ont été ouvertes dans la même session, et indique le nombre d’images.
  4. Enregistrer et éditer plus tard** : active le flux de travail réversible. Le bouton « ? » ouvre une page d’information sur ce flux (connexion internet requise).
  5. Annuler : annule les traitements et corrections en cours et ferme le plug-in. L’image, dans l’application hôte, n’est pas modifiée.
  6. Enregistrer : enregistre les traitements et corrections, puis ferme le plug-in. L’image, dans l’application hôte, est modifiée.

* Pour plus d’informations, consultez la page Paramètres et aide (Df2).
** Pour en savoir plus sur le flux de travail réversible (à partir de la Nik Collection 3) : Flux de travail non-destructif.

Raccourcis clavier

ActionWindowsMacintosh
Outil de sélectionAA
Outil ZoomZZ
Zoom arrièreSélectionnez l’outil Zoom, puis maintenez la touche Alt enfoncée et cliquez dans l’imageSélectionnez l’outil Zoom, puis maintenez la touche Option enfoncée et cliquez dans l’image
Zoom arrièreCtrl + « -« Cmd + « -« 
Zoom avantCtrl + « + »Cmd + « + »
AjusterCtrl + 0Cmd + 0
Zoomer à 100 %Ctrl + Alt + 0Cmd + Alt + 0
Outil PanoramiqueH ou barre d’espaceH ou barre d’espace
Appliquer le filtreEntréeEntrée
Annuler le filtreÉchapÉchap
Supprimer l’élément sélectionnéRetour arrièreSuppr

Mesure et réduction du bruit

L’utilisation de Dfine 2 se déroule en deux étapes : la mesure du bruit automatique, puis le traitement du bruit lui-même, de manière globale ou sélective, cette dernière mettant en œuvre soit les points de contrôle, soit les plages de couleur.

IMPORTANT : pour une utilisation optimale de Dfine 2, et pour éviter le cumul de traitement de bruit, désactivez la correction de bruit de votre appareil photo et, surtout, de votre application hôte.

Dfine 2 propose également des pinceaux de correction de bruit spécifiques à une utilisation dans Adobe Photoshop. Pour plus d’informations, consultez la page Selective Tool 2, Meta-presets et outil Pinceau, dans le chapitre Flux de travail avec Adobe Photoshop.

Mesure du bruit

Dès ouverture de votre image, Dfine 2 va l’analyser et placer des rectangles de mesure dans l’image. Une barre de progression, dans le volet de droite, indique la mesure en cours, qui peut prendre plusieurs secondes.

Une fois l’analyse terminée, un message Profil automatique appliqué s’affiche, en vert, dans la barre de progression (1) , et l’image affiche des rectangles ou pavés d’analyse, disposés à plusieurs endroits choisis par Dfine2 (2 – 5).

Panneau réduction du bruit

Le panneau Réduction du bruit, en mode de mesure, se décompose ainsi :

  1. Sélecteur de mode : Mesurer ou Réduire.
  2. Sélecteur de méthode : Automatique ou Manuelle.
  3. Ajouter un rectangle : permet de tracer des rectangles d’analyse (visible dans la section méthode Manuelle).
  4. Mesurer le bruit : cliquez pour relancer une analyse après réintialisation ou passage en mode manuel.
  5. Barre de progression d’analyse du bruit.
  6. Réintialiser : permet d’annuler l’analyse de bruit (cliquer sur Mesurer le bruit pour relancer une analyse).
  7. Charger : permet de charger et d’appliquer des profils de réduction de bruit.
  8. Enregistrer : permet de créer des profils de réduction de bruit.

Rectangles d’analyse

Les rectangles d’analyse, peuvent être modifiés à votre guise, ce qui provoque un passage en méthode Manuelle :

  1. Cliquez dessus pour sélectionner (le rectangle à pointillés blancs devient rouge et blanc).
  2. Déplacez le rectangle à la souris où vous le souhaitez dans l’image.
  3. Changez la taille du rectangle par les poignées d’angle.
  4. Dupliquez un rectangle en cliquant avec la touche Alt/Option enfoncée (le pointeur se pere d’un signe « + ») puis glissez la souris pour détacher et déplacer le rectangle dupliqué.
  5. Pour suppimer un rectangle, cliquez dessus pour l’activer, puis pressez la touche Supprimer de votre clavier.

Toute action ou modification sur un rectangle d’analyse génère le message Le profil doit être mis à jour dans la barre de progression. Dans ce cas, cliquez sur le bouton Mesurer le bruit pour relancer une analyse.

Vous pouvez également tracer vos propres rectangles : en méthode Manuelle, cliquez sur le bouton Ajouter un rectangle, tracez dans l’image*, puis refaites une analyse en cliquant sur Mesurer le bruit. Vous pouvez tracer autant de rectangles de mesure que souhaité.

Tracez vos rectangles sur des aplats ou des zones de l’image ne comportant pas de détails.

Enregistrer et charger un profil

 Bien que l’idéal soit de laisser faire la mesure et la correction automatique du bruit, Dfine 2 vous permet de les enregistrer sous forme de profils que vous pouvez attribuer à un modèle d’appareil photo et à une sensibilité ISO particuliers.

  1. Pour cela, après la mesure, cliquez sur Enregistrer.
  2. Lors de la première utilisation, une boîte de dialogue vous invite à créer un dossier dans lequel vous allez placer vos profils. En fait, dans la boîte de dialogue suivante, un dossier Profils vous est proposé, mais vous pouvez changer à votre guise. Vous pouvez également créer des sous-dossiers, pour chacun de vos appareils, par exemple.
  3. Le profil est nommé automatiquement avec le modèle d’appareil et la sensibilité (récupérés dans les métadonnées EXIF de l’image) ainsi que la date de création du profil. Bien entendu, vous pouvez modifier le nom proposé.
  4. Cliquez sur Save pour enregistrer le profil.

 Pour charger et appliquer un profil :

  1. Cliquez sur le bouton Charger, ce qui ouvre une liste de vos derniers profils
  2. Sélectionnez un profil dans le menu.
  3. Le profil est appliqué, et le nom du profil apparaît en vert dans le champ de la barre d eprogression.
  4. Si votre profil n’est pas visible dans le menu déroulant, cliquez sur Parcourir, afin de localiser votre profil via une boîte de dialogue du système.

Réduire le bruit de façon globale

Pour accéder aux outils de réduction de bruit, cliquez sur le bouton Réduire. Vous y trouverez d’abord deux curseurs qui permettent d’agir de manière globale, notamment si vous souhaitez ajuster ou reprendre la correction automatique :

  1. Bruit du contraste : réglé à 100 % par défaut, le curseur agit sur le bruit qui se manifeste sous la forme de grain qui rappelle celui des films argentiques. Attention toutefois aux corrections trop poussées qui non seulement vont lisser excessivement l’image, mais également les micro-détails. Vous devrez donc trouver un point d’équilibre entre présence acceptable du bruit et préservation des détails.
  2. Bruit de la couleur : également réglé par défaut à 100 %, il agit sur le bruit qui de manifeste sous la forme de pixels colorés, vert et magenta, et qui est particulièrement visible dans les zones sombres ou les aplats.

Réduire le bruit avec les points de contrôle

Appliquer et utiliser les points de contrôle

Si, en général, la correction automatique fonctionne bien pour la plupart des images, le vrai intérêt de Dfine 2 réside dans sa capacité à traiter le bruit avec grande précision, à l’aide des points de contrôle présentés ici, ou des plages de couleurs, abordées dans le paragraphe suivant. Dans les deux cas, vous pourrez corriger le bruit dans des zones définies de l’image, par exemple lisser le bruit visible dans le ciel, tout en protégeant du lissage excessif les éléments comportant des détails.

  1. Dans la section Réduire, menu Méthode, choisissez Points de contrôle.
  2. Cliquez sur le bouton « + ».
  3. Cliquez dans l’image pour poser un point de contrôle sur la zone à traiter.
  4. Ajustez le rayon d’action du point de contrôle avec le premier curseur.
  5. Corrigez localement le bruit de contraste et/ou le bruit de la couleur avec les curseurs (réglés par défaut à 100 %).

Utiliser plusieurs points de contrôle et les grouper

Pour corriger une vaste zone de l’image, comme un ciel, posez d’autres points de contrôle, et reprenez les étapes ci-dessus. Vous pouvez également chaîner les points de contrôle en activant l’outil Sélection (touche A), puis en traçant un rectangle qui englobe plusieurs points de contrôle. Dans ce cas, il suffira d’agir sur un curseur pour que la correction s’applique de la même manière à tous les autres.

Protéger avec un point de contrôle négatif

 Vous pouvez également protéger une partie de l’image de toute réduction du bruit à l’aide d’un point de contrôle négatif (vous pouvez également en poser plusieurs et les chaîner) :

  1. Dans le panneau Réduire, cliquez sur le bouton « – » (signe moins).
  2. Cliquez dans l’image pour poser le point de contrôle de protection.
  3. Ajustez le rayon pour englober la zone à protéger.
  4. Les curseurs sont réglés à 0 (pas de correction).

Gérer les points de contrôle

La liste des points de contrôle vous permet d’effectuer les opérations suivantes :

  1. Désactiver temporairement un point de contrôle : cliquez sur la case à cocher à gauche.
  2. Les valeurs en % indiquent le niveau de correction appliqué par chacun des deux curseurs du point de contrôle (Bruit du contraste à gauche, Bruit de la couleur à droite).

Dupliquer un point de contrôle

Si vous souhaitez dupliquer un point de contrôle, vous disposez de deux méthodes :

  1. Cliquez, dans la liste des points de contrôle, sur le point de contrôle à dupliquer, puis cliquez sur Dupliquer.
  2. Ou passez la souris sur le point de contrôle à dupliquer, dans l’image, tout en pressant la touche Alt/Option. Le pointeur de la souris se pare d’un signe « + » : cliquez et maintenez le clic sur le point de contrôle, puis glissez le duplicata là où vous le souhaitez.

Supprimer un point de contrôle

Pour supprimer un ou plusieurs points de contrôle :

  1. Dans la liste, cliquez sur un point de contrôle pour le sélectionner. Pour sélectionner toute la liste ou des points de contrôle contigus, cliquez sur le premier point de contrôle, puis sur le dernier avec la touche Majuscules. Pour sélectionner plusieurs points de contrôle qui ne se suivent pas, cliquez avec la touche Ctrl/Cmd. Puis cliquez sur le bouton Supprimer.
  2. Dans l’image, cliquez sur le point de contrôle à supprimer, puis supprimez-le avec la touche Suppression ou Retour arrière de votre clavier.
  3. Pour supprimer plusieurs points de contrôle dans l’image, activez l’outil Sélection (touche A), puis tracez un rectangle englobant les points de contrôle concernés. Pressez la Suppression ou Retour arrière de votre clavier, puis validez dans la boîte de dialogue qui s’affiche (vous pouvez désactiver son affichage en cochant Ne plus afficher).

Servez-vous des modes d’affichage spécifiques lors du traitement du bruit, notamment les masques monochromes (blanc : application maximale de la réduction de bruit, noir : pas de réduction de bruit), ainsi que la case à cocher Aperçu ou encore la loupe, en bas à droite.

N’hésitez pas à zoomer dans l’image pour juger de la réduction du bruit.

Réduire le bruit avec les plages de couleurs

Autre méthode de réduction du bruit : en fonction des couleurs, après avoir choisi Plages de couleurs, dans le menu Méthode. Par défaut, Dfine 2 vous propose 3 plages : rouge, orange, bleu, représentés par des pavés accompagnés d’une pipette, qui va vous permettre de sélectionner des couleurs directement dans l’image :

  1. Cliquez sur une pipette pour l’activer.
  2. Placez-la dans l’image puis cliquez.
  3. La couleur correspondante est prélevée et indiquée dans le petit pavé.
  4. Ajustez les curseurs Bruit du contraste et/ou Bruit de la couleur (réglés à 100 % par défaut).
  5. Pour une autre couleur, cliquez sur une autre pipette et reprenez les étapes précédentes.

 Pour ajouter une plage de couleurs, cliquez sur le bouton « + », sous la liste, ce qui va afficher le pavé (en gris), la pipette et les curseurs associés. Vous pouvez ajouter autant de plages que souhaité, et vous pouvez les supprimer individuellement en cliquant sur leur bouton « – » (signe moins).

Notez que les points de contrôle de protection peuvent être combinés à la correction par plage de couleur.

Outils avancés

 Lorsque que vous cliquez sur la petite flèche Autres, sous les outils, un certain nombre d’options supplémentaires sont dévoilées. Il s’agit d’outils permettant de traiter des problèmes particuliers inhérents au bruit :

  1. Préservation des bords : permet de préserver la netteté des contours, en lien avec les algorithmes de réduction du bruit de contraste, pour éviter un lissage excessif. Cochez la case pour activer l’outil, puis utilisez le curseur (réglé par défaut à 50 %) pour renforcer la netteté des contours (vers la droite), ou l’atténuer (vers la gauche).
  2. Réduction des parasites JPEG : la compression JPEG a tendance à amplifier les artefacts de réduction de bruit, qui se présentent sous la forme de structures horizontales et verticales au niveau des pixels. En cochant cette case, vous activez des algorithmes qui atténuent la présence de tels défauts.
  3. Déparasitage : cet outil, une fois activé, permet d’atténuer une forme de bruit issu du capteur de l’appareil photo, le banding, ou bruit en bandes. On le voit notamment dans les aplats, les zones sombres ou unies de l’image, soit avec un effet de bandes horizontales, soit verticales. Cochez la case, cliquez sur Horizontal ou Vertical et, si nécessaire, modifiez le réglage du curseur (à 100 % par défaut).

Cette page vous a été utile?